Tiger Woods ne travaille PAS sur ses faiblesses

La ligne d'arrivée!Change ça est un excellent site si vous n'avez pas eu la chance de le voir. IMHO, aujourd'hui Affiche était une exception, cependant.

Pensez-vous vraiment que Tiger Woods enregistre des heures de pratique juste pour maintenir ce qui lui vient le plus facilement? Flip Flippen dit d'oublier de découvrir vos forces, ce sont plutôt vos faiblesses qui vous empêchent d'atteindre votre record personnel.

La vérité est que Tiger Woods ne travaille pas du tout sur ses faiblesses. Il a identifié ses forces et consacre un temps et des efforts atroces pour affiner ces forces.

À 39 ans, j'ai compris très peu de choses dans la vie, mais en voici une poignée:

  1. Il est pratiquement impossible pour les gens de changer. Mais il n'est pas impossible aux gens de s'adapter - parfois ils ont simplement besoin d'une légère poussée.
  2. Découvrez ce que vous aimez et ce dans quoi vous excellez… et découvrez comment gagner votre vie. Vous ne serez jamais plus heureux.
  3. Les leaders qui se concentrent sur vos lacunes ne sont pas du tout des leaders. Les vrais leaders comprennent ce à quoi les gens sont bons et ils alignent les objectifs sur les capacités. Il n'y a pas deux personnes identiques et ne devraient jamais, déjà être comparés les uns aux autres.
  4. Les dirigeants qui identifient un employé ne peut pas réussir lui rendront la plus grande faveur en leur donnant une direction dans laquelle ils peuvent réussir, même si ce n'est pas la porte. Il est cruel de mettre les gens en situation d'échec et de les y maintenir.
  5. Lorsque vous offrez aux gens la possibilité de réussir, ils vous échoueront rarement.

Flip demande: «Si vous me croyez, ou même si vous ne le faites pas d'ailleurs, répondez à cette question: quelle est la principale chose qui vous empêche de bénéficier de meilleures performances et d'une meilleure satisfaction?

Flip pense que ce sont vos faiblesses qui vous retiennent. Je ne pense pas du tout. Je crois que la première chose qui vous retient, c'est que vous n'avez pas identifié et trouvé un chemin pour utiliser pleinement vos forces.

Je suis un golfeur de merde. Tiger Woods est un grand golfeur. Si je passe toute ma vie à essayer d'améliorer mon jeu de golf, je ne rencontrerai jamais le jeu de Tiger Woods. Je ne vais pas perdre de temps à améliorer mon jeu de golf - je passerai plus de temps à devenir un grand technologue et consultant. C'est ce dans quoi je suis bon, c'est ce que j'aime… et c'est ce qui nourrit ma famille. Je veux savoir ce qu'il faudra pour arriver au sommet de mon art - puisque je reconnais que je suis déjà doué pour ça.

La différence entre une précision de 99.9% et une précision de 100% n'est que de 0.1%. Mais c'est ce 0.1% qui nécessite le plus de concentration et d'efforts pour être surmonté. Parfois, il ne peut jamais être surmonté. Tiger Woods a identifié ses forces qui l'ont porté à 99.9% et il dépense toute son énergie à essayer de maîtriser ce dernier 0.1%. Il peut passer le reste de sa carrière à essayer et ne jamais y arriver. La clé de son succès, cependant, est qu'il comprend ses forces et qu'il est convaincu qu'il peut absolument se pousser à 100%.

Un de mes premiers gestionnaires l'a dit simplement. Une clé ne sera jamais bonne pour être un marteau et un marteau ne sera jamais bon pour une clé. Si vous êtes un leader, découvrez ce que vous avez dans votre boîte à outils et utilisez-le de la bonne manière. Si vous ne travaillez que sur vous-même, déterminez si vous êtes une clé ou un marteau.

Récemment, une personne m'a fait asseoir et, inquiète, il m'a fait savoir ce que je n'étais pas bon. Je pense qu'il s'attendait à ce que je discute ou que je sois en colère. Je lui ai rapidement souri et l'ai regardé et j'ai dit: «Je suis d'accord avec vous!». Le fait est que ce dans quoi je n'étais pas bon n'est pas ce que je voulais faire ni ce que j'étais censé faire!

Flip écrit: «Pour être notre meilleur, nous pouvons? Et devons? Apprendre à minimiser nos contraintes comportementales tout en maximisant nos forces, car le vrai succès exige plus que du talent et des capacités.

Je reformulerais ceci et dire: «Pour être notre meilleur, nous pouvons? Et devons? Apprendre à maximiser nos forces parce que le vrai succès exige plus que le talent et la capacité.

Un exemple typique est Michael Jordan, sans doute l'un des plus grands champions de notre époque. Michael Jordan a atteint le sommet de son art et a estimé qu'il ne pouvait pas faire mieux. Il a atteint son 100%. Dès qu'il a fait cela, il s'est tourné vers le baseball. Il a rapidement compris qu'il n'allait pas être un grand joueur de baseball.

IMHO, une fois que Michael Jordan a identifié que, bien qu'il fût un bon joueur de baseball, il ne serait jamais un grand joueur de baseball. Il a quitté le jeu qu'il aimait et est revenu à ses forces. Aujourd'hui, Michael Jordan est toujours un champion. Reconnaissant que sa force ne serait plus le basket-ball, il a identifié que son prochain match était son prochain match, et il travaille sur ces 0.1% pour le mener au sommet.

Identifiez vos forces et maximisez-les. Ne perdez pas de temps sur vos faiblesses. Si vous parvenez à améliorer vos faiblesses, le mieux que vous puissiez espérer est la moyenne. Personne ne veut être moyen.

Selon la Wikipédia, Tiger Woods aime s'entraîner, faire du bateau, pratiquer les sports nautiques, pêcher, cuisiner et faire de la course automobile. Vous ne pensez pas que Tiger sera bientôt candidat pour Mr. Universe, The Bass Masters ou Indianapolis 500 bientôt, n'est-ce pas? Oui, je ne pense pas non plus.

5 Commentaires

  1. 1

    WOW! I agree so much with what you have written. The only part I disagree with is that it’s almost impossible to change. But I will say it can be very difficult to change and it’s quite easier to stay in the status quo than to do the emotional and psychological work change requires.

    Having said that – I’m a firm believer in building on strengths. When you try to overcome weaknesses, more often than not the focus on the weakness increases it (an unintended result).

    But building on strengths is like organic SEO. Your strengths naturally begin to diminish your weaknesses (like good content and links).

    ANyway, great post. It totally made my day, reaffirmed some core beliefs. thank yoU!

  2. 2

    I agree completely Doug – the difference between being good at something and being great is that last 0.1%. There are lots of people who can reach the 99.9% mark, but very few can overcome that last 0.1%. This is true with almost any activity, whether it’s golf, photography, or programming.

  3. 3

    Great Post Doug, I agree that we must develope our strenghts, the problem is when working for others they often does always focus on that with you and often try to get your weakness to the front and try to dig in to get those to be equal to your strengths.

    I agree that great leaders focus and foster the development of your strengths, when I have had managers with that ideaology I have thrived and when I had managers that focused on weakness I have not been happy.

  4. 4

    Great post. I agree that it’s not important to improve our weaknesses. There are certainly a lot things that we are not good at and we can’t spend our time improving them. We need to be focused on our strengths.

  5. 5

    I agree that we should focus on our strengths and not on our weaknesses. Our job may need us to improve some problems we have and we can’t just ignore them. We need to consider even little things on certain situations.

Que pensez-vous?

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..