Les méchants mensonges que les gourous des médias sociaux tissent

Depositphotos 33207643 s

C'est une diatribe. Mensonge mensonge. Je suis tellement fatigué d'entendre toutes les conneries que les «gourous» des médias sociaux disent aux clients. Hier soir, j'ai fait un Twitter expliqué formation avec Linda Fitzgerald et son groupe, Affiliated Women International. Le groupe est composé de femmes d'affaires expérimentées et autonomes. Dans leurs mots:

Notre vision est «d'autonomiser les femmes dans le monde». La mission est d'enrichir, d'encourager et d'équiper les femmes d'une manière qui mène à l'autonomisation.

Pendant la première moitié de la réunion, j'ai dû dissiper certains mensonges que le groupe avait appris. Ce n'est pas la première fois. Cela m'oblige à faire reculer tout le monde et à les calmer vraiment. Les médias sociaux peuvent être intimidants, mais ce n'est pas nécessaire.

Les sites de réseaux sociaux ne sont pas fournis avec des manuels d'instructions.

La raison en est que chaque personne mesure différemment les avantages, le but, les goûts et les aversions. Les médias sociaux permettent à l'utilisateur ... vous pouvez lire ou non lire, suivre ou ne plus suivre, vous abonner ou vous désinscrire, rejoindre ou quitter ... c'est à vous de décider. Ce n'est pas à un gars qui se présente comme une industrie expert mais n'a jamais exécuté de stratégie de marque et de marketing à long terme de sa vie.

  • Ne me dites pas que je ne devrais pas utiliser de messages privés automatiques sur Twitter. J'ai ajouté plus de 500 abonnés au flux RSS de mon blog. J'ai plus de 30,000 XNUMX abonnés sur Twitter. Les gens ne se désabonnent pas à cause du DM automatique. Je m'en fiche si tu n'aimes pas ça. Tu n'as pas à me suivre. Ou tout simplement les désactiver!
  • Ne me dites pas que je ne peux pas vendre sur mon blog. Je peux vendre et je le fais sur mon blog. Bien sûr, je modifie ma formulation et j'obtiens les meilleurs résultats lorsque je vend doucement et prouve d'abord mon autorité et mon expertise. Je sais ce que je fais. Dans mon entreprise, mon blog enregistre le plus de conversions parmi tous les employés.
  • Ne me dites pas que je dois publier des vidéos sur Youtube. Je fais des vidéos pour donner un aperçu personnel de ma personnalité et pour que les gens apprennent à me connaître visuellement, pas seulement sous forme de texte. Je pense que c'est important, mais ce n'est pas la clé de mon succès. Je préfère qu'un client qui n'est pas à l'aise avec la vidéo l'évite plutôt que d'en faire un mauvais travail.
  • Ne me dites pas de ne pas faire de publicité… partout. J'ai un blog à succès avec des milliers de visiteurs par jour, des milliers d'abonnés, des milliers d'abonnés, et je reçois des allocutions (une lors d'une conférence internationale à Las Vegas ... plus d'informations à ce sujet bientôt), des concerts de consultation, des opportunités de programmation et Je fais partie du conseil d'administration de 2 startups. Les petites lignes doubles sur mes messages ne semblent pas me retenir. Je ne vais pas m'excuser de gagner quelques centaines de dollars par mois pour les cent + heures que je consacre à la semaine moyenne.
  • Ne me dis pas que j'ai besoin de participer à la conversation sur Facebook. Je m'en fiche si vous faites des affaires sur Facebook. Je l'ai essayé. Je ne l'ai pas fait. Donc, si j'automatise les flux de mon blog et de Twitter là-bas et que je me connecte une fois par mois, cela me suffit. Facebook est AOL version 20… ou MySpace 3.0… bien sûr, il a les chiffres et la croissance… mais il y aura quelque chose de mieux qui arrivera. C'est pourquoi j'aime le Web. Je ne vais pas jouer tout mon trafic, mon réseau et mes relations sur un réseau social… Je vais garder ça sur mon blog que je possède / dirige / dirige / sauvegarde / surveille merci beaucoup.
  • Ne me dites pas que je ne peux pas envoyer un e-mail avec une seule grande image et aucun texte dans ma campagne de marketing par e-mail. Je l'ai fait et j'ai obtenu le taux de réponse le plus élevé de toutes nos campagnes. Passer à autre chose.
  • Ne me dis pas de ne pas jurer. J'évite le plus possible de maudire en ligne parce que j'ai l'impression que c'est irrespectueux envers mon public. Mais si tu veux jurer, maudire! Je n'ai pas besoin de le lire (même si j'ai lu pas mal de sites à succès qui le font). Je choisis simplement de ne pas le faire.

Si vous souhaitez exécuter votre Gagnez de l'argent rapidement schémas sur Twitter. Fonce! Si vous en profitez, tant mieux. (Je ne vais pas vous suivre ou vous accorder aucune attention.) Si vous voulez trouver votre prochaine connexion sur Facebook, allez-y. Si vous souhaitez utiliser Twitter comme moteur de recherche, fonce! Je l'utilise comme un téléscripteur… J'adore cliquer au hasard sur un lien, rejoindre la conversation, aider quelqu'un ou simplement essayer de générer du trafic vers mon blog avec. Laisse-moi tranquille! Je peux l'utiliser comme je veux!

Lorsque vous assistez à une présentation, lisez un blog, regardez un webinaire et guru commence à parler de tweétiquette, et ce que vous devriez ou ne devriez pas faire… votre ratio d'abonnés par rapport aux personnes que vous suivez, etc., courez à la porte… ne marchez pas. Celles-ci gurus Vous n'avez aucune idée de votre entreprise, de votre secteur d'activité, de vos concurrents, de votre style de vente, de la position de votre produit ou de votre personnalité. Comment peuvent-ils peut-être vous dire comment utiliser les médias sociaux?!

Je partage avec mon public les stratégies que j'ai essayées, comment mesurer les résultats et ce qui a fonctionné / ce qui n'a pas fonctionné. J'explique la fonctionnalité et les caractéristiques des outils mis à leur disposition. J'encourage mes clients et mon public à expérimenter. J'encourage à mesurer. Je les encourage à faire suffisamment d'efforts pour que vous soyez assuré que c'est un bon média pour vous ou non. Ce qui fonctionne pour moi peut ne pas fonctionner pour vous… et vice versa.

Les médias sociaux n'ont pas de livre de règles.

Marque règles au fur et à mesure… assurez-vous simplement de mesurer au fur et à mesure. Vous pouvez passer beaucoup de temps à rechercher des objets brillants sans retour sur investissement.

38 Commentaires

  1. 1

    J'aime le message plus important que votre message touche ici, à savoir qu'il n'y a pas de règles. Ou, s'il existe des "règles", il est parfois plus efficace de les enfreindre que de les suivre.

    J'applaudis le message de forger de nouvelles voies, de ne pas être des marchands de moutons.

  2. 2

    Q : Quelle est la différence entre une règle et une bonne idée ?

    R : Une règle est juste quelque chose que les gens ont inventé. Une bonne idée est un avantage pour beaucoup de gens, peut-être même pour tout le monde.

    Doug a tout à fait raison : il n'y a pas de règles sur les réseaux sociaux. Le monde des règles est hors ligne, mais il n'y a pas d'avocats, de flics ou de juges qui patrouillent dans le cyberespace.

    Cependant, il y a de bonnes idées et de très mauvaises idées. Un exemple d'idée extrêmement mauvaise est la diffamation. Avez-vous entendu parler de la chose horrible que Doug Karr a faite le week-end dernier ? Bien, parce que je viens de l'inventer. Raconter des mensonges ou diffamer un personnage en ligne peut avoir des répercussions négatives hors ligne. En plus de modérer ce commentaire, Doug pourrait envoyer Vinny pour me casser les rotules ou me servir avec un procès.

    Les suggestions de Doug sont-elles avant tout des idées extrêmement mauvaises ? Je ne pense pas, mais je ne suis pas non plus convaincu que ce sont toutes d'excellentes suggestions. Bien sûr, vous pouvez envoyer un e-mail composé uniquement d'une image et impressionner la plupart de vos clients. Cela aliénera également les personnes malvoyantes. Pour cette raison, j'essaie personnellement de suivre la loi de Veen et d'éviter de mettre un mot dans un graphique. (Mais même moi je ne pense pas Flickr devrait être illégal. C'est au-dessus.)

    De même, les Auto-DM n'aliéneront qu'un petit pourcentage de nouveaux abonnés si vous J'ai déjà des milliers d'abonnés. Je ne le conseillerais pas si vous êtes nouveau sur Twitter, car je prédis que cela ralentira votre croissance.

    Il n'y a pas de règles sur les réseaux sociaux. Mais il y a de bonnes idées, et j'en cherche. Vous en connaissez ?

    @robbyslaughter

  3. 3

    C'est génial et très vrai. J'espère que les gens qui écoutent/lisent seront attentifs. Il n'y a pas de règles en matière de médias sociaux et de réseaux sociaux. Ce qui fonctionne dans mon domaine d'éducation peut ne pas fonctionner pour quelqu'un d'autre dans le monde de la technologie. Super truc.

  4. 4

    Je suis globalement d'accord avec ton message. Les règles sont constamment réécrites. En effet, il n'y a pas de règles.

    Il n'y a pas une seule façon de commercialiser sur Internet.

    Il existe des *meilleures pratiques* pour faire certaines choses sur Internet. Il existe de bonnes et de mauvaises façons de distribuer une série de vidéos financées par la publicité (si vous voulez réussir, c'est-à-dire), par exemple. Il existe une bonne façon de monétiser un blog s'il s'agit principalement d'une plate-forme journalistique (ces publicités à double ligne peuvent créer une apparence d'irrégularité).

    Il * existe * une expertise des médias sociaux, car certains d'entre nous le font depuis plus d'une décennie et ont élaboré les meilleures pratiques pour des tâches et des objectifs communs.

    D'un autre côté, je passe aussi très souvent beaucoup de temps à suivre les mauvais conseils par les bons parce qu'un "expert" a fait la loi après avoir lu trois mois de Mashable et Techcrunch et a décidé qu'il fallait devenir un pro du métier .

    • 5

      Merci Marc ! Votre commentaire est certainement l'esprit dans lequel j'ai écrit ce post. Je veux simplement que les gens sachent que cette technologie ne doit pas être intimidante, elle doit être habilitante !

  5. 6

    "Le monde des règles est hors ligne, mais il n'y a pas d'{avocats}, de flics ou de juges qui patrouillent dans le cyberespace." Eh bien, il y a en effet des avocats, des flics ET des juges (ces derniers étant plus critiques que ceux du tribunal !), Et la diffamation et le DMCA ne sont que quelques-unes (mais les plus importantes) des usures dans le cyberespace.

    Je ne suis pas d'accord avec le terme « meilleures pratiques » utilisé comme une forme plus douce ou différente du terme « règles », car il ne s'agit que d'une nouvelle façon fantaisiste de dire « règles ». Les meilleures pratiques sont peut-être plus appliquées au codage de page, mais pas au contenu (autre que le style, la grammaire et l'orthographe, et dans ce cas, les meilleures pratiques FTW, mais la grammaire de style et l'orthographe ne font PAS de contenu - elles rendent simplement le contenu contextuel et compréhensible, ce qui devrait rester important).

    Comme vous le voyez - j'ai établi des règles ici - mais pas des règles sur la façon de s'engager dans la conception ou l'approche des médias sociaux, donc je ne le ferai pas.

  6. 7

    Article de blog bien écrit, audacieux et honnête.

    Que les gens soient d'accord ou non avec le sentiment de la publication dépend d'eux mais…

    Ceci est un article de blog important pour la communauté au sens large. Assurez-vous de respecter les règles importantes :

    Valeur de l'offre
    Connectez-vous et interagissez
    Être soi-même

    avant tout : connaître son client ou sa cible.

    Super article. Continuez comme ça.

    Le débat DM est bon et le message aurait pu utiliser plus de raisonnement dans votre argument parce que vous êtes sur le point, mais les gens ont besoin de savoir pourquoi les nazis DM sont fous

  7. 8

    Doug,

    Exactement. Certaines personnes aiment se positionner comme des « leaders d'opinion » en publiant des listes de choses à faire et à ne pas faire. La vérité est que nous sommes au stade du Far West des médias sociaux et tout est permis.

  8. 10

    Sur les DM automatiques :

    Désolé, la fonction auto-DM est un spam, pur et simple. Pourquoi voudriez-vous automatiser les communications en premier lieu ? Cela montre un manque de respect pour les gens qui vous suivent, imo. Vous avez raison - il n'y a pas de règles, mais je pensais qu'en tant que spécialistes du marketing, nous n'essayions plus de spammer les autres ?

    En jurant :

    Encouragez soigneusement les gens à jurer - rappelez-vous que tout le monde n'est pas dans la position dans laquelle vous vous trouvez. Les personnes de niveau inférieur peuvent perdre leur emploi ou potentiellement voir leur avenir perturbé lorsque les employeurs voient qu'ils ont déjà juré en public. Utiliser le tact va un long chemin là-bas.

    • 11

      Adam,

      RE: Spam - La seule façon d'obtenir un Auto-DM est de suivre quelqu'un… c'est un opt-in. Que vous appréciiez ou non le message ne signifie pas que vous n'avez pas autorisé la personne à vous envoyer un message.

      En fait, j'apprécie les DM automatiques et je ne les considère pas comme du SPAM. J'aimerais en savoir plus sur la personne que je suis et obtenir une réponse instantanée comme celle-là, c'est super. Il n'est pas difficile de les supprimer.

      Re : Jurer - Je n'encourageais pas les gens à jurer. En fait, j'encourage les gens à ne pas le faire. Je dis seulement que cela fonctionne pour certaines personnes et ne semble pas nuire à leurs abonnés. C'est juste une "règle" qui ne marche pas pour tout le monde (mais ça marche pour moi).

      Doug

  9. 12

    Trompez-moi une fois, honte sur vous. Trompez-moi deux fois, honte sur moi. Ne pas participer à la conversation signifie que vous avez abandonné la conversation. Si je tombe sur votre blog, celui que vous possédez/exécutez/directez/sauvegardez/et surveillez, alors je m'attends à ce que notre conversation progresse sur-le-champ.

    Si tu fixe l'ordre du jour et que tu te retires, je ne reviens pas. Ce que je ferai, si je respecte votre travail, c'est d'emmener votre contenu ailleurs et d'en discuter avec d'autres personnes engagées dans l'idée d'une analyse conviviale. Ce que vous avez fourni est peut-être une idée fertile, mais ce que vous nous avez laissé, si vous ne participez pas plus loin, n'est qu'un terrain en friche.

    • 13

      Salut Christopher,

      Je participe TOUJOURS à la conversation. Que quelqu'un me réponde sur Plaxo, LinkedIn ou Facebook, je renvoie toujours le message. Ce que je veux dire, c'est que je n'en ai pas pour mon argent en passant beaucoup de temps dans ces domaines, alors j'apporte le message à mes abonnés là-bas. S'ils répondent, je réponds. Je ne les considère tout simplement pas comme MON principal moyen de réseautage.

      Merci d'avoir ajouté à la conversation !

      Avec beaucoup de respect.
      Doug

  10. 14

    Chut, Doug. Je pense que quelqu'un a laissé ta culotte dans la sécheuse trop longtemps. Sérieusement, je pense que je suis d'accord avec vous (je ne l'ai lu qu'une seule fois). Méfiez-vous de tous les "experts". Trouvez des aides.

  11. 15

    Fantastique article Doug ! Les gens me demandent tous les jours : « Quels services dois-je utiliser pour développer mon entreprise ? » Comment dois-je les utiliser ?' Je ne sais pas!!! Vous devez d'abord examiner tant de choses concernant votre entreprise. Il n'y a absolument AUCUNE solution unique pour la stratégie des médias sociaux.

    La meilleure chose que vous puissiez faire est de faire un plan en utilisant de bonnes suppositions basées sur vos informations et votre expérience existantes, d'exécuter le plan, de mesurer les résultats et de jeter ce qui ne fonctionne pas (tout en augmentant ce qui fonctionne, bien sûr).

  12. 16

    Bon sang merci d'avoir écrit ceci. Je suis d'accord à 100 %. Si vous voulez éviter ou vous moquer de ou blackball ou quoi que ce soit parce que je ne « fais pas la queue » - allez-y. Je n'ai pas à suivre de règles et je suis parfaitement d'accord avec les affaires que je fais à ma façon. Je m'énerve cependant, en particulier contre certaines cliques / types Web qui (pour moi en tout cas) se comportent comme des lemmings et dont chaque mouvement dépend de ce que dit une tête parlante.

    En bout de ligne, faites des choix éclairés, mais… pensez par vous-même.
    -Jim

  13. 17

    re: suivi automatique de twitter - je ne l'utilise pas et je suis à environ 2500 abonnés. Au fil du temps, la vitesse à laquelle je gagne des followers semble augmenter et il devient de plus en plus difficile d'adresser chaque suivi avec tout ce qui ressemble à un "merci" personnel... n'importe quand et les followers s'accumulent, donc Je peux voir une utilisation pour le suivi automatique. Ne pas être impersonnel, mais cela peut être un exercice qui prend du temps. Nous finirons par nous affronter sur Twitter. Si je devais utiliser le suivi automatique, ce serait probablement juste pour dire merci et ne rien « vendre »… juste un simple merci. Personnellement, les DM automatiques "consultez mon blog" m'ennuient. Un simple merci ne suffirait pas.
    -Jim

  14. 18

    Doug – Chut. Vous laissez le chat sortir du sac. Si les gens le découvrent, ils se rendront compte qu'il n'y a pas vraiment besoin d'un gourou des médias sociaux avec moins de connaissances dans leur domaine d'expertise qu'un lycéen. Ils pourraient également comprendre que la plupart de ces experts sont à peu près aussi utiles que les merciers dans "Les vêtements neufs de l'empereur".

    Oh, et pour le gars qui dit que les "règles changent", ce n'est pas du SEO où il existe en fait des règles vaporeuses. Dans les médias sociaux, il n'y a pas de règles.

    • 19

      Salut Mike!

      L'élaboration d'un plan de match et l'adoption d'une approche stratégique avec un « bon » consultant peuvent aider une entreprise à tirer pleinement parti de chaque média, à mesurer avec précision le résultat et à lui faire gagner beaucoup de temps. Je ne préconise pas de faire cavalier seul, je suis juste contre ces experts qui vendent une formule magique… nous savons tous qu'il n'y en a pas !

      Merci!
      Doug

  15. 20

    Tout nouveau média social à ses débuts permet d'échapper aux limites et aux contrôles formels. Il peut avoir un large attrait et permet aux libertés d'innover par de nombreux utilisateurs, besoins, personnalités.

    Inévitablement, certains utilisateurs chercheront à « s'approprier » les nouveaux médias, à exprimer leur maîtrise et leur expertise comme moyen de s'agrandir ou d'en tirer profit. Cela semble être le cours naturel de toute entreprise humaine.

    Personnellement, j'aime la première phase anarchique où tout semble possible : c'est comme une toile vierge. Inévitablement, cependant, les humains reviennent à la consolation dans la structure et les contrôles.

  16. 21

    J'ai trouvé la liberté quand j'ai lu ce que vous avez écrit. J'étais assez timide au début pour explorer et essayer de nouvelles choses sur Twitter. J'observais. apprendre des autres et simplement aimer le don de Twitter de pouvoir partager et apprendre des autres.
    Puis, une fois, j'ai lu que je ne pouvais pas publier quelque chose de personnel qui se passait dans ma vie. Honnêtement, j'ai trouvé que le tweet était l'un des outils les plus efficaces que les infirmières mettent en œuvre dans nos interventions et qui est de pouvoir aérer et exprimer tout ce que vous subissez. à l'intérieur de toi. Il aide simplement à soulager et à atténuer les douleurs et les pressions de la vie.
    C'est bon de savoir que je peux être ce que je suis. Je peux exprimer mes opinions et mon style tel qu'il est. Merci pour cette liberté, j'adore ! Ouais!

    Reconnaissant,
    LADYwSENSE

  17. 22

    Rafraîchissant de lire les informations d'une personne qui fait le travail. Comment puis-je savoir? Parce que j'ai l'expérience de le faire et je sais qu'il a raison.

    Point clé : utilisez les médias sociaux comme vous le souhaitez. Si vous souhaitez créer une entreprise en utilisant les ressources des médias sociaux. Allez-y et utilisez ce qui fonctionne. Par exemple, Facebook a travaillé pour moi. Je continue à l'utiliser et cela fait partie de notre stratégie de marketing des médias sociaux que nous mettons en œuvre pour les clients.

    Merci pour cette position bien articulée.

  18. 23

    Bien sûr, le danger dans cette diatribe Doug est que vous vous approchez dangereusement de donner des choses à faire et à ne pas faire vous-même, juste des choses à faire et à ne pas faire à ces autres gars.

    Je pense que le vrai message, et dans mon esprit vous faites valoir ce point, est que quel que soit l'outil, l'utilisation doit toujours être dictée par votre marché et vos objectifs. Il ne fait aucun doute que la façon dont certaines personnes vous disent que vous devriez utiliser les médias sociaux est exacte du point de vue de l'efficacité pour certains. . . et, les moyens que vous suggérez sont évidemment parfaits pour vous, et pour les autres aussi, mais certainement pas pour tous.

    Le vrai danger, c'est quand les gens commencent à professer les bonnes et les mauvaises façons de faire quoi que ce soit - la seule bonne façon, comme vous le soulignez, est celle qui convient à votre situation unique.

    les réseaux sociaux sont un outil, ce n'est pas une religion !

    • 24

      Salut John,

      Vous soulevez un excellent point – et je pense que vous clarifiez encore plus le mien. Je ne veux pas intimider, je veux responsabiliser. Pour responsabiliser les gens, le consultant en médias sociaux doit être quelque peu impartial, mais bien informé.

      Par exemple, je suis un grand fan de StumbleUpon, mais je reconnais qu'il correspond davantage à mes habitudes de navigation et à ma personnalité que Digg. Cela ne signifie pas pour autant que mes clients doivent abandonner Digg et sauter sur StumbleUpon !

      Au lieu de cela, j'explique comment chacun peut être utilisé, les caractéristiques uniques, comment ils se sont comportés dans le passé et j'encourage la personne à tester chacun. Nous pouvons alors mesurer l'impact de leurs efforts et voir lequel leur profite (ou même si les deux le peuvent !).

      Doug

  19. 25

    Je suis d'accord avec tout ce que tu as écrit Doug, j'ai vu la même situation ici en Australie.

    Je pense que les règles qui s'appliquent sont les règles de courtoisie commune et les manières de base. C'est peut-être sur le Web, mais cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas être poli et respectueux

    Mark

  20. 26
  21. 27

    Il n'y a vraiment aucune règle à tout; canal, social, direct/catalogue, e-mail, web… vous l'appelez. en dehors de toutes les règles que la FTC a appliquées. Les résultats varieraient considérablement en fonction de votre public, vous déterminez donc les règles que vous devez suivre pour votre entreprise.

  22. 28

    Il n'y a vraiment aucune règle à tout; canal, social, direct/catalogue, e-mail, web… vous l'appelez. en dehors de toutes les règles que la FTC a appliquées. Les résultats varieraient considérablement en fonction de votre public, vous déterminez donc les règles que vous devez suivre pour votre entreprise.

  23. 29

    Il n'y a vraiment aucune règle à tout; canal, social, direct/catalogue, e-mail, web… vous l'appelez. en dehors de toutes les règles que la FTC a appliquées. Les résultats varieraient considérablement en fonction de votre public, vous déterminez donc les règles que vous devez suivre pour votre entreprise.

Que pensez-vous?

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..