L'écart dans la technologie du marketing?

Drop relais olympiquesIl y a de nombreuses années, j'étais analyste dans un journal. Chaque semaine, je compilais des données de tous nos systèmes de production et de distribution et travaillais pour trouver où il y avait du temps ou de l'argent à économiser. C'était un travail difficile, mais j'avais un bon leadership et pendant la décennie où j'y ai travaillé, nous avons réduit notre budget de fonctionnement chaque année.

C'était un travail incroyablement gratifiant. J'étais personnellement responsable d'un budget de plusieurs millions de dollars - donc trouver des déchets n'a pas simplement permis à l'entreprise d'économiser de l'argent, cela m'a également permis de dépenser de l'argent là où il était le plus nécessaire. C'était gratifiant de fournir aux employés les outils et les technologies dont ils avaient besoin pour leur faciliter la vie.

Trouver des opportunités dans le système nous a presque toujours conduit à liens dans le système, mais pas dans les processus distincts eux-mêmes. La plupart des nuits, les presses fonctionnaient parfaitement, l'équipement d'insertion était impeccable, les camions fonctionnaient bien et les transporteurs travaillaient dur pour amener le papier à votre porte. Entre les deux, cependant, les convoyeurs se sont bloqués, les lignes ont échoué, les palettes sont tombées, les chargeurs de camions ont échoué et le trafic a arrêté les transporteurs.

Avec quelques décennies de Marketing analyse maintenant derrière moi, les opportunités n'ont pas changé. À mon travail, les sites fonctionnent très bien, les newsletters sortent bien, le analytique c'est bien, le blog se porte à merveille, les appels à l'action sont cliqués et des prospects sont ajoutés à Salesforce.

Toutefois, tous les points de connexion entre les deux manquent. La newsletter n'est pas synchronisée avec le site ni avec le analytiqueL’écran à tuiles analytique captures seul des statistiques, mais pas certaines des informations vitales du site ou du blog. Le blog attire beaucoup de trafic, mais le suivi des personnes du blog au site de l'entreprise se perd. Et dans Salesforce, nous ne suivons pas les mots-clés qui les ont amenés, les articles qu'ils ont lus, ni le CTA sur lequel ils ont cliqué. Les connexions sont rompues.

Et ils ne sont pas faciles à réparer!

Notre équipe marketing sait ce qu'il faut faire, elle n'a tout simplement pas les ressources nécessaires pour que tout fonctionne de manière transparente dès maintenant. Je ne crois pas que ce soit différent avec une autre entreprise… nous sommes tous aux prises avec des inefficacités dues à la façon dont nos systèmes s'intègrent et s'automatisent. C'est une de mes passions depuis de nombreuses années, mais je ne suis pas sûr que de grands développements aient frappé le marché.

Alors que je regarde l'avenir de la technologie marketing, je ne crois pas que les opportunités se trouvent dans les médias eux-mêmes… Je crois qu'ils résident dans les connexions entre eux.

2 Commentaires

  1. 1

    Ok vous m'avez déconcerté, sur deux points. Tout d'abord, est-il important de compter? Et si vous faisiez ce que vous faisiez et que vous ne mesuriez pas, cela compterait-il toujours? Deuxièmement, je suis perplexe avec «Salesforce», alors je vais comprendre celui-là…

    • 2

      Salut Penny!

      Si nous ne comptons pas, comment savons-nous que notre travail porte ses fruits? Re: Salesforce - c'est un logiciel en tant que gestionnaire de la relation client (CRM) en tant que service (en ligne). Fondamentalement, vous pouvez suivre les prospects et les clients, chaque point de contact avec eux, les opportunités, etc. Pour une organisation avec plusieurs départements ou autant de clients dont vous ne vous souvenez pas, un CRM est important afin que vous puissiez avoir tous les clients 'histoires à portée de main.

      Je suis content que vous ayez demandé! Parfois, je deviens un peu trop geek ici 🙂
      Doug

Que pensez-vous?

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..