La récession est une tactique de marketing REQUISE

Je suis un grand fan du blog d'Andy Sernovitz, Zut! J'aurais aimé y penser! Aujourd'hui, cependant, je ne suis pas sûr d'être d'accord avec Andy.

Marketeurs: arrêtez d'envoyer des promotions qui commencent par en ces temps difficiles, comment commercialiser en période de récession ou toute autre mauvaise promotion sur le thème de l'économie.

J'aurais aimé qu'Andy ait pensé à ceci:

Effectuer une recherche sur Récession sur Google et vous trouverez que les chiffres sont assez surprenants. Nous sommes en récession. Nous sommes profondément en récession. De nombreuses personnes perdent leur emploi. La peur que d'autres perdent leur emploi amène les consommateurs à réduire leurs dépenses. Ce n'est pas une mauvaise chose, c'est une chose logique.

Parler de la façon d'épargner en période de récession peut ne pas sembler positif - mais ce n'est pas négatif non plus. le la récession est négative, vos produits ou services que vous fournissez peuvent toujours être positif.

Ce n'est ni la poule ni l'œuf… nous ne sommes pas tombés dans ce pétrin parce que les gens ont commencé à parler de récession ou en parlent. En fait, la récession a peut-être commencé il y a un an avant que quiconque n'en parle vraiment. Maintenant que nous y sommes, nous devons prendre des mesures pour en sortir vivant.

Chaque entreprise devrait réfléchir à la meilleure façon de tirer parti de la récession et de communiquer en conséquence. Qu'offre votre entreprise aux entreprises ou aux consommateurs qui recherchent des moyens de réduire leurs dépenses? Tu ferais mieux de commencer à en parler!

Compendium Blogware est un excellent exemple:

Mon entreprise fournit une alternative moins coûteuse pour les marketeurs pour générer des leads entrants pour leurs entreprises. Selon eMarketer, le marketing est à la mode pour de nombreuses entreprises:

Récession eMarketer

Si je suis agent de commercialisation dans une entreprise qui laisse partir du personnel ou cherche des endroits à couper, devinez ce que je recherche sur Google? Je cherche des moyens de réduire mon budget, de ressembler à un champion et de sauver mon emploi jusqu'à ce que cette chose éclate!

Quelques autres statistiques qui donnent à réfléchir sur le marketing en période de récession:

  • 48% des grandes entreprises américaines interrogées par MarketingSherpa en septembre, ont déclaré que leurs budgets des médias traditionnels seraient réduits; 21% ont déclaré que les coupes seraient «importantes».
  • 59% des 175 cadres supérieurs du marketing interrogés par la société de services marketing Epsilon s'attendaient à une réduction de leurs budgets de marketing traditionnels; seuls 13% s'attendaient à une augmentation.
  • 85% des 600 marketeurs interrogés par MarketingProfs ont affirmé qu'ils réduiraient leurs véhicules de marketing traditionnels.
  • 53% des Association des annonceurs nationaux (ANA) les membres ont dit qu'ils réduisaient les budgets en réponse à la récession; 40% ont déclaré qu'ils modifiaient la combinaison de canaux de marketing pour des canaux à moindre coût.

Il serait irresponsable de ma part, en tant que spécialiste du marketing, de ne pas parler de la récession et des raisons pour lesquelles nous sommes une alternative à faible coût aux entreprises qui essaient de développer leurs activités sans les ressources dont elles disposaient auparavant. C'est le climat exact sur lequel nous devons capitaliser et évoluer.

Vous devriez également faire du marketing à ce sujet.

Pointe du chapeau à Jeff à la conception du sous-sol + le mouvement pour le lien vers l'article eMarketer!

3 Commentaires

  1. 1

    I totally agree with you Doug. I’d go a step further and say that if we really want to help we would very aggressively be telling them how to refrain from making mistakes in a down economy or recession or whatever you want to call these times.

    To take it a even further, I would say that since marketing is an integral component of the total business plan, we should be also targeting the entrepreneur or business owner especially the small business owner who typically does it all alone. Most of these business owners are petrified, are waiting for the next shoe to drop and are hoping that someone would give them some advice, any good advice.

    I agree that we have to tell them the truth: “Ten ways to keep your small business from going under in this down economy” or something along that line. We have to tell them that they should be spending on marketing in this type of economy and why.

  2. 2

    Great post, Doug, very straightforward and business-y. I joined you on Friend Connect.

    Questions: Why do so many people–why does ANYONE–believe that marketing is the wisest first cut? Shouldn’t it be the exact opposite? Why don’t we all just wrap ourselves in an invisibility cloak? It’s the same thing. How is any company supposed to make money if no one can see them?

    On the reverse side of the coin, marketing not only SPEAKS, but in this age of social marketing, it LISTENS and responds accordingly. It observes, it navigates. Cutting marketing in this case is akin to an ostrich burying its head in the sand, or a child closing his eyes and covering his ears.

    All execs need to catch the clue train: marketing is the LAST thing you should cut. That to me is a real, complete and total no-brainer. A no-brainer! Cut marketing?! What?! Excuse me?!

    …and that, friends, is the attitude we marketers must portray if we are to survive.

    • 3

      Great question, Will! My two cents is that the majority of marketers are directed to react rather than plan. Marketing departments don’t typically have the staff to begin with to generate the growth and MEASURE that growth for a company. Because they can’t show their value to the organization, they’re often the first on the chopping block.

Que pensez-vous?

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..