Votre marketing est-il illégal?

menotté1

L'avocat David Castor, un cabinet d'avocats spécialisé dans les startups et les entreprises SaaS, m'a envoyé un courriel au cours du week-end pour m'informer que le FTC a réglé avec sa première victime des nouvelles lois sur la divulgation.

Dans le cadre du règlement proposé (PDF), le cabinet de relations publiques Communications de réverbération et le propriétaire Tracie Snitker doit supprimer tous les avis iTunes rédigés par des employés de Reverb se faisant passer pour des clients ordinaires et qui n'ont pas divulgué une relation entre Reverb et ses clients développeurs de jeux. L'accord interdit également à Reverb et Snitker de publier d'autres critiques sur iTunes qui prétendent provenir de consommateurs indépendants ou qui négligent de divulguer tout lien entre l'entreprise et ses clients, selon la FTC.

menottéC'est assez effrayant. En deux décennies, je ne suis pas sûr d'avoir travaillé avec ou pour une entreprise de marketing ou de relations publiques qui N'A PAS fait tout son possible pour promouvoir les produits et services de ses clients. Je continue à promouvoir mes clients quand et où je peux - non pas parce que je souhaite tromper le public, mais parce que je crois en ce qu'ils ont accompli. J'essaie de révéler mes actions à chaque fois - mais je suis sûr que je rate beaucoup la cible.

Cela pourrait tout changer. Comme votre entreprise souhaite déployer des stratégies de commentaires, des stratégies de liaison, des promotions, etc., il semble que tout cela pourrait être un acte criminel s'il est accompli aux États-Unis et ne révèle pas de lien entre l'entreprise et les clients.

  • Volonté Pilotes Nascar doivent annoncer leurs sponsors à chaque interview parce qu'ils portent un chapeau ou boivent un soda? Devront-ils mettre une divulgation sous chaque autocollant de pare-chocs?
  • Volonté Comités d'action politique (Les PAC) doivent annoncer sur chaque commentaire sur chaque site qu'ils font partie d'une organisation avec une relation rémunérée avec le politicien? Et quand ils envoient des milliers de membres répondre aux sondages en ligne?
  • Si je mentionne un client dans un présentation ou discours à titre d'exemple qui n'est pas lié à notre relation, dois-je maintenant divulguer qu'ils sont un client?
  • Qu'en est-il de nombre de fans et d'abonnés? Je n'ai pas les moyens de révéler le nombre de personnes qui me suivent ou le nombre de personnes que je suis parce que ce sont des clients ou que je suis un client. N'est-ce pas ce chiffre qui influence l'opinion publique et n'est pas utilisé pour le marketing?
  • Je viens d'écrire un livre de blog où j'ai utilisé plusieurs de mes clients et fournisseurs (y compris Castor d'Alerte) comme exemples dans le livre. Vais-je être condamné à une amende parce que je n'ai pas révélé que nous pourrions avoir, ou avons déjà eu une relation d'affaires?
  • Volonté évangélistes de produits lors de conférences doivent porter un badge ou un chapeau indiquant qu'ils vont parler de leurs clients, produits ou services?
  • Parfois, je entreprises cibles et écrivez sur eux, ou présentez-moi pour l'opportunité de construire une relation d'affaires à l'avenir. Dois-je maintenant divulguer lorsque je leur achète un café ou que je leur serre la main que je le fais parce que j'espère obtenir leur entreprise?
  • Volonté la célébrité Les voix off et les apparitions dans les publicités doivent maintenant se terminer par vous dire qu'ils sont un endosseur rémunéré du produit ou du service?

Je comprends que la loi tente de contrecarrer trompeur pratiques, mais le problème est que toute ma personnalité en ligne, mon compte Twitter, mes statuts Facebook, mes sites Web et mes écrits sont TOUS basés sur les relations que j'ai eues avec les entreprises. Les revenus de mon entreprise sont basés sur la qualité de la commercialisation de mes clients. Je suis un avocat rémunéré pour eux - vingt-quatre heures par jour et sept jours par semaine. Je n'essaye pas de tromper qui que ce soit… mais j'essaye d'augmenter l'autorité, la conscience et l'évangélisation au nom de mes clients. De qui d'autre vais-je parler?!

Vous pourriez aussi bien me mettre les menottes maintenant et jeter la clé.

Ou je pourrais déménager au Canada et continuer à faire ce que je fais. Il y a les gens de la faille… déplacez vos pratiques trompeuses à l'étranger.

17 Commentaires

  1. 1

    Il me semble que dans tous les coins et recoins, le gouvernement fédéral, tout en essayant admirablement d'uniformiser les règles du jeu, pousse trop loin dans l'étouffement des affaires. Je veux dire quelle est la prochaine étape, rendre la publicité illégale en général ?

    Peut-être devraient-ils se concentrer davantage sur les entreprises qui sont construites à partir de zéro pour escroquer les gens, comme les services de conseil en crédit. Oh, est-ce que je viens de dire ça à voix haute ? MDR

  2. 2

    C'est ironique que tu dises ça, Preston ! La FTC vient de publier plus de 200 pages sur les nouvelles règles régissant les services de crédit. Ce n'est peut-être pas une si mauvaise chose, car cela poussera la majorité de ces entreprises à la faillite. Nous avons un client qui est du côté positif de l'industrie et c'est frustrant de devoir rivaliser avec ces escrocs.

    Bien sûr, l'ironie ultime est que les sociétés de cartes de crédit continuent d'escroquer les consommateurs à gauche et à droite… mais les fédéraux s'en prennent à certaines des sociétés qui tentent de résoudre le problème !

    Je suis tout à fait d'accord avec toi, cependant. Celui-ci ne va pas seulement étouffer les affaires, il va envoyer plus d'affaires à l'étranger et hors de portée de la FTC !

  3. 3

    Euh, je ne sais pas comment tous ces exemples sont des comparaisons valides. C'est faire semblant de dire des choses pour lesquelles vous êtes payé à l'insu de l'utilisateur final que vous êtes payé pour dire cette chose et ce n'est pas votre opinion réelle sur la question. Et vraiment, il s'agit d'endroits où les gens ont tout à gagner en mentant. La plupart des entreprises légitimes qui ont un avis d'employé ou disent quelque chose sur un produit divulgueront le fait au lieu d'essayer de prétendre être un garçon de 13 ans qui aimait un jeu ou une mère qui aimait un livre sur Amazon. Je pense que l'honnêteté de la personne qui l'affiche est vraiment ce qui revient à faire la distinction.

    Nascar - Je suis presque sûr que nous savons tous que les sponsors ont payé pour être là, donc ils n'ont pas besoin d'expliquer l'évidence. Maintenant, ce qui serait amusant, c'est de faire en sorte que les voitures sponsorisées par les sociétés pharmaceutiques aient à tirer une bande-annonce répertoriant tous les effets secondaires sur un panneau d'affichage à la vue de tous. 🙂

    PACs - C'est un autre problème grave qui doit également être résolu mais qui ne le sera jamais malheureusement.

    Clients dans les présentations - Je pense que la plupart des gens le font et devraient le faire, mais je ne sais pas pourquoi vous ne le feriez pas, mais dans la plupart des cas, si vous utilisez comme exemple, vous voulez que les gens sachent que vous avez réussi à vous embaucher aussi. Peut-être qu'il me manque un exemple évident où quelqu'un en bénéficierait (autre que de simples arguments de vente.)

    Être un fan ou un suiveur est fondamentalement sans valeur, donc je doute que cela signifie vraiment quoi que ce soit. Je veux dire, savez-vous vraiment qui me suit. Ou parlez-vous d'utiliser vos décomptes pour annoncer à quel point vous êtes bon alors qu'il s'agit essentiellement de chiffres sans valeur ?

    Sur le livre, je n'ai pas de copie (désolé) donc je ne sais pas comment vous en avez parlé dans le livre, mais l'article semble lui faire savoir qu'il y a une relation là-bas. Aurait-il pu être plus clair qu'ils étaient vos clients précédents / actuels, bien sûr, mais je ne pense pas que quiconque les considérerait comme un étranger impartial examinant le livre car ils mentionnent qu'ils y ont contribué. Maintenant, j'espère que vous mentionnerez quelque part que vous avez travaillé avec eux sur le site si vous les utilisiez comme exemple dans le livre, oui. Mais c'est plus pour donner du crédit à ce que vous dites qui a fonctionné avec eux (encore une fois, je ne sais pas exactement comment ils sont utilisés, donc je ne peux pas dire si je pense que ce que vous avez fait pourrait être considéré comme mal.)

    J'ai dû diviser cela en 2 commentaires 🙂

  4. 4

    Évangélistes de produits – OUI ! si vous recevez de l'argent des personnes dont vous parlez, vous feriez mieux d'être clair à ce sujet. Si MS avait un groupe de personnes qui parlaient lors de conférences sur les produits MS, prétendant être des utilisateurs fidèles le faisant par amour du produit et les payant pour le faire, il y aurait un énorme tollé contre cela. Bien que je sois du genre à exagérer de quelque manière que ce soit, je m'appuie sur ce genre de choses, car chaque fois que je parle de WP, je m'assure de déclarer que je suis un grand fanatique du produit et que je n'ai jamais été payé pour en dire quoi que ce soit ( même si j'ai gagné de l'argent en personnalisant des choses pour les gens.)

    Acheter du café – Encore une fois, je pense que cela revient au donné. Il est beaucoup plus difficile pour quelqu'un de croire que vous n'avez rien à lui vendre lorsque vous faites cela.

    Publicités - Ils le font déjà avec leur "témoignage payant" lorsqu'une personne réelle parle. Encore une fois, je pense que c'est un fait qu'ils sont que personne ne remet cela en question.

    Je pense qu'en fin de compte, tout se résume à l'honnêteté de ce qui est dit et à l'intention desdites actions. Dans la plupart des situations, lorsque nous faisons de la publicité, nous le savons et lorsque des choses sont faites qui pourraient brouiller cette ligne, les gens doivent l'épeler (comme mettre une publicité payante sur des annonces de journaux qui ressemblent à des articles ou à des infopublicités.) C'est quand les gens veulent simuler qui ils sont ou la relation qu'ils ont. Je ne pense pas que les pratiques publicitaires honnêtes aient à s'inquiéter car il y a encore beaucoup de pratiques contraires à l'éthique et sales à éliminer en premier.

  5. 5

    Vous faites beaucoup d'hypothèses @ripsup, et votre dernier paragraphe soutient tout mon argument. "Tout se résume à l'honnêteté… et à l'intention." Je ne suis pas du tout en désaccord avec vous. Alors… veuillez expliquer comment la FTC déchiffrera si oui ou non je suis honnête et quelle est mon intention.

  6. 6

    Eh bien, la FTC ne l'examinera probablement d'abord qu'en cas de plainte. Si vous faites semblant d'être quelqu'un d'autre ou si vous cachez que vous avez une sorte d'avantage financier à dire positif (ou négatif sur les produits concurrents), cela doit être résolu. Dans l'article il est dit

    "Reverb s'est mis dans l'eau chaude avec le gouvernement en donnant prétendument l'impression que les avis provenaient de consommateurs indépendants et en ne révélant pas qu'il avait été embauché pour promouvoir ces jeux et qu'il encaissait un pourcentage de toutes les ventes."

    Je suis d'accord avec votre dernier paragraphe que vous êtes honnête (du moins d'après ce que je sais de vous) afin qu'ils ne trouvent pas de problème là-dedans. Mais si vous souteniez ChaCha toute la journée en disant que vous êtes une personne indépendante alors que vous êtes payé, ce serait un problème. Tous les autres supports publicitaires ont eu ce même problème et ont trouvé des moyens de l'indiquer de manière à ce qu'un consommateur puisse être informé du problème. Ce n'est pas nouveau et je pense que les mêmes règles s'appliquent qu'avant et pourquoi j'ai contesté les exemples.

    Note complémentaire : Je préfère les règles britanniques en matière de publicité qui sont beaucoup plus strictes que les nôtres et j'aimerais que nous adoptions quelque chose de similaire.

  7. 7

    Il y aura toujours des vendeurs malhonnêtes et, grâce aux réseaux sociaux, le mot se répandra sur ces types. Mais qu'est-il arrivé au "acheteur, méfiez-vous" ? N'avons-nous plus aucune responsabilité personnelle ? L'une de mes préoccupations à ce sujet sera que davantage d'emplois «honnêtes» se déplaceront à l'étranger alors que les spécialistes du marketing et les agences de relations publiques sont obligés de fermer leurs portes de peur de violer les décisions de la FTC (qui sont en fait des directives, pas des lois). C'est grand frère et je ne peux pas le supporter.

    PS : Allez ChaCha ! 😉

  8. 8

    Eh bien, avant de commencer mon commentaire, permettez-moi de dire que je n'ai aucune relation commerciale officielle avec Douglas Karr, ses différentes sociétés et entités commerciales, et je n'ai aucun intérêt direct à gagner de l'argent en participant à son blog et aux commentaires qui en découlent qui peuvent ou non refléter mes véritables sentiments. En outre, tout intérêt commercial résultant de la rédaction de ce commentaire est strictement dû à des efforts non commerciaux de promotion promotionnelle auto-induite, qui peuvent ou non avoir une incidence sur quelque chose de pertinent.

    Bel article, Doug.

  9. 9

    Je suis aussi préoccupé par les pentes glissantes que le gars suivant, Douglas. Mais comme vous le soulignez à la fin, la pratique en question était manifestement trompeuse. Il ne s'agissait pas de divulgation, il s'agissait de « se faire passer pour des clients ordinaires » frauduleusement. Il y avait une grande cuillerée d'intention ici.

  10. 10

    J'ai compris, Ian. Mais les réglementations de la FTC ne parlent pas de tromperie - elles ne parlent que de divulgation.

  11. 11

    Je me souviens quand cette chose s'est cassée et je pensais que c'était assez évident du côté de la tromperie des choses à ce moment-là, alors je suis allé voir.

    http://www.mobilecrunch.com/2009/08/22/cheating-the-app-store-pr-firm-has-interns-post-positive-reviews-for-clients/

    L'article de cnet ne décrit pas exactement ce qu'ils ont fait et prend en quelque sorte les deux côtés de ce qu'ils disent (probablement à cause du règlement.) Je pense qu'une fois que vous voyez ce que contient l'autre article, cela devient un peu plus évident ce qui était passe et que c'était beaucoup plus clair.

  12. 12
  13. 13
  14. 14

    Non c'est

    "Pas de divulgation" + "fausse représentation faite" = tromperie

    Attendez à moins que vous ne soyez "SexyHotCheerTeen17" avec qui je discutais sur AIM et c'est pour cela que vous craignez d'avoir des ennuis. J'ai pensé que c'était bizarre quand le sujet est soudainement passé à ChaCha. 🙂

  15. 15
  16. 16

    Malheureusement, cela ne fonctionnera pas Dave. J'ai déjà essayé de faire approuver cette méthode avec David et il a dit que je ne pouvais pas simplement l'indiquer sur mon TOS… il fallait qu'elle soit en ligne avec chaque mention.

  17. 17

    Douglass, Merci pour le message, c'est un sujet très intéressant. Je dirais que la pratique revient à mettre de faux témoignages sur votre emballage. En ce qui concerne votre liste de préoccupations, cela donne l'impression qu'ils donnent l'exemple, comme ce que le gouvernement a fait avec Napster et les entreprises avec un million de chansons sur un serveur partagé dans le passé. Il semble que vous preniez les exemples un peu à l'extrême, est-ce à des fins d'illustration ? Je suppose que tout simplement ne rien faire qui trompe les clients en achetant un produit et vous êtes probablement en clair.

Que pensez-vous?

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..