Comment présenter un influenceur, un blogueur ou un journaliste

Comment présenter un influenceur, un blogueur ou un journaliste

Dans le passé, j'ai écrit sur comment NE PAS présenter un blogueur. La saga se poursuit alors que je reçois un flux sans fin de professions de relations publiques non préparées qui n'ont pas les informations dont j'ai besoin pour promouvoir les produits ou services de leurs clients.

Il a fallu un certain temps pour obtenir un pitch qui valait la peine d'être montré. J'ai reçu un courriel d'un stratège des médias sociaux avec Créatif Supercool. Supercool est une agence de création spécialisée dans la création et la production vidéo en ligne, le marketing viral, le semis vidéo, les campagnes intégrées de médias sociaux, les vidéos virales, le divertissement de marque et les webisodes. C'est un e-mail incroyable!

comment présenter un blogueur

Caractéristiques d'un excellent emplacement de blog

  1. Le terrain était personnalisé. Je reçois généralement une couverture coupée et collée. Je supprime ces emplacements immédiatement. Si vous ne pouvez pas savoir qui je suis, pourquoi devrais-je vous écouter?
  2. Le pitch succinctement me dit les informations. La plupart des responsables des relations publiques copient et collent simplement un communiqué de presse ridicule dans le corps du courrier électronique.
  3. Le terrain me donne un Devis pour entrer directement dans mon article de blog!
  4. Le pitch comprend un lien vers l'histoire réelle (et vers laquelle je peux référencer et orienter mes visiteurs).
  5. Le terrain me dit façons Je pourrais utiliser les informations! C'est alors que j'ai fondu en larmes… renifler. Imaginez que… pour me faire gagner du temps, Darci avait déjà réfléchi à comment je pourrais agir sur l'information… et ajoute une note pour la contacter si j'ai des questions.
  6. Le terrain fournit fond sur l'expert et pourquoi il est assez important pour écouter.
  7. Le terrain se ferme avec Darci's nom, titre et société réels (que j'ai même leva les yeux!)
  8. Le terrain a un opt-out! Les responsables des relations publiques envoient souvent des e-mails couper-coller depuis Outlook - un violation de la loi CAN-SPAM.

C'est un e-mail presque parfait… Je le qualifierais de solide B +. Le seul petit élément d'information qui manque est un saut que je ne pense pas que trop de gens de relations publiques se soucieraient de faire - mais cela aurait été formidable d'entendre pourquoi cela aurait été pertinent pour mon public. Quelques mots simples dans l'e-mail comme

j'ai remarqué Martech Zone a déjà parlé de vidéo et de médias sociaux, alors j'ai pensé que cela vous intéresserait…

5 Commentaires

  1. 1

    Salut Douglas

    Merci pour ce partage - vraiment intéressant. En tant que personne qui s'assoit sur la clôture des relations publiques et en tant que blogueur moi-même (bien que pas assez important pour être présenté !), Il est très utile de voir le type de présentations qui fonctionnent. Excellente opportunité d'apprentissage, alors merci !

    Une chose qui me surprend cependant est le point 5. Je dirige une équipe de relations publiques / marketing petite mais efficace dans le cadre de mon travail quotidien, et je reçois occasionnellement ce type de discours (et rarement, je les fais aussi).
    Dans les présentations que j'ai faites, je n'ai jamais inclus le type d'informations contenues au point 5, car je suppose que les personnes que j'ai présentées peuvent penser à ces choses par elles-mêmes - et je ne veux pas leur dire comment faire leur travail (de même, je suis un peu ennuyé quand les gens me font ça).
    Cependant, votre message me fait repenser cette position!

    Je suis tout à fait d'accord sur la personnalisation, si importante surtout compte tenu de la nature hyperconnectée de la fonction de communication « moderne ».

    Alors, merci encore !
    Neil

  2. 2

    Je prends le point de vue dissident ici. Qu'est-ce que la vidéo politique et le marketing social politique ont à voir avec vous ou le blog Marketing Tech ? # 1 ce n'est pas "personnalisé" bien sûr qu'il contient votre nom mais qui ne peut pas y accéder et l'importer automatiquement dans l'e-mail (je pense qu'un de vos anciens employeurs est bon dans ce domaine) # 5 Je suis complètement d'accord avec l'interacteur pour ne pas mettre cette information, vous devriez connaître la meilleure façon d'utiliser l'information pour votre public, mais le lien vers un tweet est une bonne idée. Fondamentalement, ce n'est pas parce que la plupart des autres pitchs de relations publiques sont nuls que cela est bon, cela le rend simplement moins nul que les autres. Ce pitch serait mieux servi en allant à quelqu'un dans le domaine politique à mon avis.

    En passant, toute personne qui se présente comme quelque chose de viral perd sa crédibilité auprès de moi (mais gagne probablement en recherche et en œil pour l'utilisation de ce terme)

    • 3

      La politique et le marketing vont de pair, Chris. Je dirais que c'est le marketing qui a fait atterrir Obama au pouvoir. Sa « campagne » d'espoir et de changement a été dévorée par les électeurs. Son utilisation des followers et des influenceurs était assez incroyable, vraiment un mouvement de base. RE : #1, je suis un peu d'accord avec vous. Ce que je voulais dire, c'est que Darci est venu nous voir avant de lancer… quelque chose que la plupart des entreprises de relations publiques par lots et par explosion ne font pas.

  3. 4

    Doug, comment recommanderiez-vous à quelqu'un de créer un lien de désactivation pour un e-mail lorsqu'il est écrit pour une seule personne (blogueur ou journaliste) et envoyé à cette seule personne et qu'il n'est pas connecté à une liste dans une plateforme de marketing par e-mail ?

    La plupart des gens de relations publiques légitimes n'envoient pas d'e-mails en masse, donc je ne sais pas comment une désactivation serait possible. Évidemment, si une entreprise vous abonne à ses e-mails marketing (sans votre consentement), c'est une autre histoire.

    • 5

      Salut Carri ! En fait, beaucoup de gens légitimes des relations publiques envoient des e-mails en masse. La plupart des plateformes de relations publiques vous permettent de sélectionner tous vos journalistes et blogueurs puis de les envoyer. Certains, comme Meltwater (un sponsor) ont des fonctionnalités de désabonnement sur leur plateforme, mais la plupart des autres ne le font pas. Si vous n'avez pas de relation d'affaires, vous avez vraiment besoin d'un programme qui enregistrera l'opt-out. Outlook et Gmail ne suffisent pas. Je suppose qu'un moyen serait d'utiliser un outil comme Formstack et de simplement demander aux gens de remplir un formulaire (ou un formulaire Google sur une feuille de calcul)… mais c'est difficile à suivre.

Que pensez-vous?

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..