GoDaddy revendique une violation de marque pour le domaine Go-Daddy acheté auprès de GoDaddy

allez papa

Aujourd'hui, j'ai reçu un appel d'un homme qui s'interrogeait sur ma relation avec NoDaddy.com, un site qui fustige GoDaddy pour ses pratiques commerciales.

Après avoir parlé à John, j'ai été étonné de ce qui lui arrivait. John a acheté GO-DADDY-DOMAINS.COM et GO-DADDY-DOMAIN.COM auprès de… qui d'autre… GoDaddy.com. Je ne sais pas si John a été surpris ou non d'avoir pu acheter les domaines, mais je l'étais!

Si vous vous demandez si John est un squatter ou si vous essayez de profiter de GoDaddy, je ne le crois pas. Il savait qu'il y avait une opportunité d'acheter les domaines, mais je ne pense pas que son intention était mauvaise. En parlant à John au téléphone, j'ai le sentiment qu'il ne connaît pas ce secteur de fond en comble, il a juste vu une opportunité et a sauté dessus.

GoDaddyC'est là que ça devient intéressant:

À partir de violations
À: John
Envoyé: mardi 21 août 2007 1:08:25
Objet: Violation de marque GO-DADDY-DOMAINS.COM et GO-DADDY-DOMAIN.COM

Il a été porté à notre attention que deux noms de domaine que vous avez enregistrés enfreignent une ou plusieurs marques déposées de GoDaddy.com.

Comme vous le savez peut-être, GoDaddy.com est une marque déposée de GoDaddy.com. Nous vous écrivons par courtoisie pour vous informer que votre utilisation du terme «Go Daddy» dans votre nom de domaine ou un nom de domaine sensiblement identique ou similaire à la marque «Go Daddy» est susceptible de prêter à confusion dans marché et serait donc probablement interprété comme une violation de la marque GoDaddy.com.

En conséquence, nous souhaitons vous rembourser votre achat de ces domaines et transférer les domaines dans notre compte.

Veuillez avoir l'amabilité de procéder à un changement de compte à cette adresse e-mail dans les 10 jours. Si vous avez des questions sur ce processus, veuillez me contacter en répondant à cet e-mail.

Je vous remercie,

Karen Newbury
Administrateur de marques
GoDaddy.com

Alors maintenant, GoDaddy, qui a VENDU les domaines à John, s'en prend maintenant à John pour violation de marque?! Imagine ça!? Je pourrais réellement comprendre si John achetait le domaine à un concurrent… Mais GoDaddy le lui a vendu !!! C'est comme entrer dans un Starbucks, sortir avec une tasse de café puis être menacé par Starbucks pour avoir possédé le café.

Honte à GoDaddy. C'est assez ridicule qu'ils n'aient pas pris les mesures nécessaires pour a) enregistrer des domaines alternatifs ou b) au moins bloquer leur propre service afin de ne pas le vendre eux-mêmes. Je suis convaincue que GoDaddy ne vend pas seulement avec des seins, ils sont également dirigés par des seins.

Si vous connaissez un bon avocat qui peut aider John, veuillez commenter ce blog avec quelques informations de contact. John lira les commentaires.

20 Commentaires

  1. 1
  2. 4
    • 5

      J'ai recherché quelques bons noms de domaine et les ai laissés pour acheter plus tard et Go Daddy a saisi et enregistré sous leur nom.

      C'est un vol à la lumière du jour. Jean n'abandonne pas !!

  3. 6

    Je ne connais pas d'avocats, mais je connais deux blogs qui pourraient être intéressés par l'histoire

    Techdirt.com

    DomainNameNews.com

    Ils connaissent peut-être des mecs juridiques pour les aider.

    (Je ne connaissais pas tous ces trucs sur GoDaddy - c'est là que j'ai acheté tous mes domaines !!! Grrr )

    • 7

      Merci pour ces liens Nathania! J'ai soumis l'histoire à ces deux sites. Quant à votre compte GoDaddy, vous pouvez toujours attendre qu'il soit sur le point d'expirer, puis le transférer. Dotster a généralement un transfert de remise.

      J'apprécie juste le fait qu'ils sont le seul registraire de domaine qui nécessite des documents légaux avant de faire quoi que ce soit à un client.

      Merci encore!
      Doug

  4. 8

    Merci pour le pointeur vers Domain Name News Nathania. Je suis en fait surpris que Godaddy ne soit pas également venu après NoDaddy.com.

    Godaddy a également dans son TOS quelque chose à l'effet que le propriétaire du domaine doit payer pour toute action en justice (telle qu'une UDRP) intentée par godaddy. Alors je me demande si ce type devait aussi payer pour ça ? Ou puisque cela a été géré par godaddy en interne, ils ont peut-être contourné ces frais. 🙂

    Tout cela semble assez inoffensif des deux côtés. Un gars fait une erreur. Godaddy lui envoie un e-mail et le lui dit et propose de lui rembourser son argent. Il devrait juste récupérer l'argent et s'en aller. Pas de mal. Pas de faute. En fait, tout comme mes 2 cents là-dedans. Il devrait prendre l'offrande de son argent comme une bénédiction. . . maintenant il peut aller enregistrer de meilleurs noms.

    En parlant de godaddy et dotster. Frank (mon commandant en second chez Domain Name News) a écrit cet article qui met en lumière les deux sociétés.
    http://www.domaineditorial.com/archives/2007/06/03/registrars-parking-your-sub-domain-for-you/

    Enfin, en ce qui concerne les avocats (s'il est même nécessaire de s'embêter... ce que je ne pense pas que ça vaille la peine de s'embêter avec) . Il peut se tourner vers John Berryhill (johnberryhill.com) ou Ari Goldberger (esqwire.com) ou Paul Keating (renovaltd.com) parmi beaucoup d'autres. Si vous recherchez leurs noms sur Google, vous trouverez plus d'informations sur leurs succès dans le traitement de ces cas. Je soupçonne qu'ils diront quelque chose de similaire à ce que j'ai conseillé. Redonner les noms. Récupérez votre argent. Passez à autre chose et achetez quelques meilleurs noms chez un autre registraire 😉

    • 9
    • 10

      C'est très intéressant. Je suis propriétaire de rackdaddy.com et rackdaddy.net depuis 2001. Les deux sont enregistrés auprès d'un registraire différent, pas GoDaddy.Com. Je me suis inscrit au début de cette année pour un programme d'affiliation GoDaddy.Com et les deux domaines redirigent vers leurs serveurs. Faire essentiellement de GoDaddy.Com mon partenaire commercial dans cette entreprise.

      Aujourd'hui, j'ai reçu un e-mail de formulaire de GoDaddy.Com avec ce qui suit dans le corps :

      Par la présente, nous vous demandons immédiatement : de cesser et de renoncer à votre utilisation non autorisée de ces domaines, d'annuler la transmission de ces noms de domaine ; et transférez les noms de domaine à GoDaddy.com avant le 16 novembre 2007.

      Je me demande à quelle marque de commerce ils feraient référence, car je doute qu'ils puissent difficilement avoir une marque de commerce sur le mot "papa". Si tel est le cas, chaque enfant devrait économiser son allocation pour payer le droit de dire "papa"…

  5. 11

    C'est trop hilarant à première vue. Mais si vous vérifiez cela attentivement, oui, godaddy a bien fait. L'intention de John n'était sûrement pas de développer quelque chose qui ne concernait pas Godaddy sur ce nom de domaine. Il est bon de ne pas entrer dans des tracas juridiques, mais de récupérer l'argent et de réserver un autre nom de domaine, et de le terminer.

  6. 12

    Ils disent : "nous aimerions vous rembourser pour votre achat de ces domaines et déplacer les domaines dans notre compte". Ils semblent dire qu'ils veulent mais les noms de domaine en arrière. Peut-être que c'était un snafu bureaucratique et qu'ils n'auraient pas dû les vendre pour commencer et maintenant ils apportent du muscle juridique avec un remboursement pour les récupérer.

    Ressemble plus à de l'incompétence qu'à une intention sinistre.

  7. 13

    Le premier plan d'action consiste à savoir si "Go Daddy" est, en fait, une marque déposée et pas seulement une affirmation de possession d'une marque déposée.
    Deuxièmement, un lien vers GoDaddy.com sur toute page prétendument offensante atténuera considérablement tout problème de « confusion » affirmé concernant des noms de domaine à consonance similaire.
    Le fait que les domaines incriminés aient été, en fait, vendus par GoDaddy aura un grand poids en faveur de John. John a un contrat avec GoDaddy qui, semble-t-il, a renoncé à ses droits de faire valoir tout problème de contrefaçon parce qu'il a vendu (un contrat de vente) les noms de domaine à John.

    Ma suggestion est d'envisager de revendre les domaines incriminés à GoDaddy.com pour 25,000 XNUMX $ chacun.

    • 14

      Il existe 3 marques pour godaddy.com, 3 pour go daddy et 1 pour le logiciel go daddy. Consultez-les sur le site USPTO.Gov. Étant donné que les marques couvrent des domaines en tant que service, je suppose que toute utilisation des domaines GO-DADDY-DOMAINS.COM et GO-DADDY-DOMAIN.COM violerait probablement leurs marques.

      De plus, John a effectivement un contrat avec godaddy et dans le contrat qu'il a accepté, il est indiqué (parmi beaucoup d'autres choses)

      "Go Daddy se réserve expressément le droit de refuser, d'annuler ou de transférer tout enregistrement qu'il juge nécessaire, à sa discrétion, pour protéger l'intégrité et la stabilité du registre, pour se conformer aux lois applicables, aux règles ou exigences gouvernementales, aux demandes des forces de l'ordre , conformément à tout processus de règlement des différends, ou pour éviter toute responsabilité, civile ou pénale, de la part de Go Daddy, ainsi que de ses sociétés affiliées, filiales, dirigeants, administrateurs et employés. Go Daddy se réserve également le droit de geler un nom de domaine lors de la résolution d'un litige.

      et

      « Go Daddy se réserve le droit de facturer des frais de service raisonnables pour les tâches administratives en dehors du cadre de ses services réguliers. Ceux-ci incluent, mais sans s'y limiter, les problèmes de service client qui ne peuvent pas être traités par e-mail mais nécessitent un service personnalisé, et les litiges qui nécessitent des services juridiques. Ces frais seront facturés selon le mode de paiement que nous avons enregistré pour vous. Vous pouvez modifier votre méthode de paiement à tout moment en vous connectant à votre gestionnaire de compte. »

      Tout est visible en lisant l'accord lors de l'inscription (que personne ne lit apparemment) ou sur le lien ci-dessous
      http://www.godaddy.com/gdshop/legal_agreements/show_doc.asp?isc=gppg101204&pageid=REG%5FSA

      Le conseil d'envisager de vendre ces domaines à godaddy est un mauvais conseil. Prenez l'argent du remboursement. Erreur commise. Leçon apprise. Godaddy a également appris une leçon à ce sujet, j'en suis sûr.

  8. 15

    Je déteste Godaddy. Ils ont pris mon domaine parce que quelqu'un a posté une photo porno mais même mon centre de données n'a rien dit, mais godaddy. Si vous vous êtes inscrit sur godaddy, ils sont essentiellement propriétaires de votre domaine. Ils facturent 75 $ pour vous les remettre… leur pratique commerciale n'est tout simplement pas bonne et ils abusent de leur pouvoir.

  9. 16

    Ce n'est pas du tout une histoire, eh bien pour être honnête, godaddy aurait dû acheter le domaine. le fait qu'il ait été vendu par godaddy, bien que n'importe quel bureau d'enregistrement puisse vendre n'importe quel domaine est un fait totalement stupide de votre part.

    s'ils fournissent une violation du droit d'auteur, ils le font pour de bonnes raisons. eh bien je suis sûr qu'il ne l'aurait pas amené pour promouvoir son t-shirt, il était au courant de l'achat du domaine.

  10. 17
  11. 18
  12. 19

    Désolé les gars. C'est du cybersquattage classique. Il n'y a aucune exigence - et en fait il serait impossible - de capturer toutes les fautes de frappe, variations et extensions pour vos marques. L'enregistrement défensif peut être une bonne idée pour certains des plus évidents, mais ce n'est pas obligatoire. Et la loi anti-cybersquatting crée une responsabilité de plus de 100,000 XNUMX $ pour l'enregistrement de marques connues. Consultez ces ressources pour plus d'informations :

    Blog sur le cybersquattage et les marques de domaine

  13. 20

Que pensez-vous?

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..