La copie du contenu n'est pas correcte

bart simpson copie1

D'abord mon avertissement: je suis pas un avocat. Puisque je ne suis pas avocat, je vais écrire ce post comme une opinion. Sur LinkedIn, un conversation a commencé par la question suivante:

Est-il légal de republier des articles et d'autres contenus que je trouve informatifs sur mon blog (bien sûr en donnant le crédit à l'auteur réel) ou devrais-je d'abord parler à l'auteur ...

Il y a une réponse assez simple à cela, mais j'ai été absolument mortifié de la réponse des masses dans la conversation. La majorité des gens ont répondu avec des conseils qui étaient, en effet, légalement pour republier des articles ou du contenu qu'ils ont trouvé informatifs sur leur blog. Republier des articles? contenu? Sans autorisation? Es tu fou?

bart simpson copie1

L'argument juridique est en cours sur ce qui constitue une utilisation loyale ainsi que sur la mesure dans laquelle un droit d'auteur protège une entreprise ou un individu si votre contenu se trouve sur un autre site. En tant que personne qui écrit une tonne de contenu, je peux absolument vous dire que c'est faux. Je n'ai pas dit que c'était illégal ... j'ai dit que c'était mal.

Incroyablement, Tynt me fournit des statistiques indiquant que mon contenu est copié plus de 100 fois par jour par les visiteurs. 100 fois par jour !!! Ce contenu est souvent distribué par e-mail… mais une partie est diffusée sur les sites d'autres personnes. Certains contenus sont des exemples de code, qui en font probablement des projets Web.

Est-ce que je republie personnellement du contenu? Oui… mais toujours avec permission ou en suivant la politique du site qui a créé le contenu. Veuillez noter que je n'ai pas dit attribution. Lancer un lien retour sur le contenu que vous avez publié ne constitue pas une autorisation… l'autorisation doit vous être expressément fournie. J'ai souvent des entreprises de technologie marketing qui me présentent leur plate-forme ou leur logiciel… plutôt que de faire le travail difficile d'écrire une critique complète, je leur demande souvent les faits saillants qu'ils aimeraient faire figurer dans le message. Ils leur fournissent… l'autorisation expresse de les publier.

En dehors du droit d'auteur, j'ai tendance à me tromper du côté de l'utilisation de Creative Commons. Creative Commons définit expressément si le travail sur le site peut être copié ou non avec attribution uniquement, sans attribution, ou s'il nécessite une autorisation supplémentaire.

À une époque où chaque entreprise devient un éditeur de contenu, la tentation de copier et coller une publication avec le contenu de quelqu'un d'autre est forte. C'est une décision risquée, cependant, qui devient de plus en plus risquée de jour en jour (il suffit de demander aux blogueurs poursuivis par havre de paix). Peu importe si les poursuites sont valables ou non… se faire traîner les fesses devant les tribunaux et avoir à faire appel à un avocat pour vous protéger prend du temps et coûte cher.

Évitez-le en écrivant votre propre contenu. Ce n'est pas seulement la chose sûre à faire, c'est aussi la bonne chose à faire. Nous avons investi beaucoup de temps et d'efforts dans le développement de nos sites (comme le font de nombreuses entreprises). Avoir votre contenu soulevé et présenté sur un autre site ... attirer à la fois l'attention et parfois même des revenus ... est tout simplement glauque.

Image(s): Photos de Bart Simpson Chalkboard - Photos

13 Commentaires

  1. 1

    Mec, tu as absolument raison dans toute la légalité contre le mal. Ce n'est pas juste et c'est illégal dans certains cas. J'ai lu certains endroits où 10 à 20% est acceptable avec crédit + lien, et tout dépend aussi du contexte. La satire, les «collages» et autres types de trucs sont un peu plus indulgents.

    Mais je dois dire que l'autorisation n'est nécessaire que si vous «republiez» tout ou une grande partie de celui-ci.

    Par exemple, si j'écris un article sur les réseaux sociaux et que je veux VOUS citer, Douglas Karr et mon message est de 600 à 1200 mots par exemple… et je veux utiliser une citation de l'un de vos messages, je vais utiliser une citation et fournir une attribution sans demander la permission.

    Après tout, vous l'avez posté en ligne et en tant que tel, vous êtes maintenant une «personnalité publique» et si je devais demander la permission à quiconque que je cite, publier quelque chose deviendrait tout simplement impossible - certaines personnes prennent des jours, des semaines ou ne répondent jamais. Mais notez la partie sur le nombre de mots… Une citation serait 1 phrase… 2 max donc ce serait juste 1 phrase en peut-être 100 - 200 phrases.

    et… je ne suis pas avocat ou quoi que ce soit d'autre, donc c'est bien sûr ma propre opinion.

  2. 2

    Il n'est pas non plus juste de créer des mashups d'OPC (contenu d'autres personnes). C'est la propriété intellectuelle ou l'idée qui est protégée. Pas seulement les mots. Nan…

  3. 4

    Que pensez-vous des extraits? Je tire souvent un paragraphe d'un blog que je trouve intéressant ou inspirant comme base d'un nouvel article. J'inclus toujours les liens de retour et le crédit.

    • 5

      Ce n'est pas ce que je ressens pour eux, Lorraine… c'est ce que ressent le propriétaire du site. Les extraits copient toujours le contenu - peu importe le peu de matière. Les partisans diraient qu'un extrait est «bon usage» si vous faites des choses comme éduquer les autres. Cependant, ceux d'entre nous qui ont un blog qui construit notre marque et notre entreprise profitent de ces extraits. Même si c'est indirect, vous pourriez vous retrouver poursuivi en justice.

      • 6

        Je pense qu'un extrait est toujours un bon usage. Le problème est que les gens abusent et abusent de tout le concept d'utilisation équitable. La question de savoir ce qu'est un extrait et comment nous le définissons est ce qui compte réellement ici.

        L'usage loyal est clairement défini et il suffit de lire ce que dit l'usage loyal. C'est très bien expliqué ici: http://en.wikipedia.org/wiki/Fair_use

        Il existe des moyens techniques pour un propriétaire de site de fournir un extrait, et si un auteur le fournit via son flux par exemple, il est entendu que c'est * l'extrait * ce n'est pas à nous, en tant que blogueurs, de "choisir" quel paragraphe nous voulons utiliser comme extrait.

        Si un extrait n'est pas défini, alors je pense qu'il est normal d'utiliser une citation de l'article pour donner un contexte à votre écriture et pour fournir un lien. Assurez-vous simplement que votre article est original et que la citation / extrait n'est là que pour faire valoir un point ou pour citer quelqu'un. Cela doit être une petite partie de l'article pour ne pas vraiment plagier ou simplement reformuler, mais cela devrait tomber dans l'éditorial, la critique, la satire et autres.

        Cela revient toujours à la quantité de mots utilisés dans l'article original et combien vous écrivez ajoutez-vous vraiment de la valeur à la conversation ou au sujet? Ou êtes-vous simplement en train de reformuler ce que quelqu'un d'autre a dit et votre article est-il basé uniquement et presque entièrement sur cet écrit? si vous n'ajoutez pas de valeur, je me demande ce que vous faites. Si vous êtes dans l'autre main, citant quelqu'un ou son article pour étayer votre opinion par exemple, allez-y. Cela ne fera qu'apporter plus de visibilité à l'article original et si le blogueur en question est là pour gagner de l'argent en écrivant, cela ne fera que l'aider.

        • 7

          Vous contestez votre propre argument, Oscar… et soutenez le mien. La clé du problème est qu'il n'y a PAS d'exigence spécifique qui prouve ou réfute ce qu'est réellement «l'utilisation équitable». Le nombre de mots n'a rien à voir avec cela (voir: http://www.eff.org/issues/bloggers/legal/liability/IP) Si vous êtes poursuivi ... vous allez au tribunal et c'est là que c'est décidé. À ce moment-là, je suppose que vous avez déjà dépensé beaucoup de temps et peut-être d'argent. C'est mon mot d'avertissement - les blogueurs doivent être prudents.

  4. 8

    En tant que développeur, je vois trop souvent cela avec les blogs de développeurs. Les développeurs retireront le code d'un site tel que le Microsoft Developer Network (MSDN), l'incorporeront dans leur publication, ne fourniront pas de référence sur l'origine de la source, puis commenteront le code comme s'il s'agissait du leur. Bien qu'ils ne déclarent pas explicitement qu'il s'agit d'un travail original, ils ne le citent pas non plus. Cela vous laisse l'impression qu'il s'agit d'un travail original et qu'ils sont une autorité sur le sujet.

    Tout ce contenu revient vraiment à ce que nous avons tous appris, ou aurions dû apprendre, au lycée sur la citation d'autres travaux et le plagiat. Bien que cela puisse sembler inoffensif pour beaucoup, c'est contraire à l'éthique. Même si l'affiche obtient la permission de republier le contenu, elle a toujours l'obligation de citer sa source.

  5. 9

    Lisez votre article avec un grand intérêt, je pense que la plupart d'entre nous sont coupables de publier / publier du contenu protégé par des droits d'auteur sans l'autorisation du propriétaire.

    BTW, je me demande simplement, avez-vous obtenu la permission de publier le graphique de Bart Simpson?

    • 10
  6. 11
  7. 12

    Salut Douglas.

    Je souhaite savoir si le contenu EST copié d'un autre blog sur un site Web. . . et le blogueur est alors contrarié, demande que le contenu soit supprimé. . . le contenu est alors supprimé immédiatement ET des excuses sont envoyées. . . Le blogueur a-t-il alors le droit de porter plainte?

    Merci et j'ai hâte de vous répondre

Que pensez-vous?

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..