Humanité et confiance dans les blogs

porte ouverteJe regarde les nouvelles aujourd'hui et on parle beaucoup de la vision faussée de la politique et de la façon dont chaque candidat a été présenté et étudié. Les médias de masse jouent toujours un rôle énorme dans les élections, car nous voyons des millions de dollars être investis dans la publicité télévisée. C'est une élection sale et dont je serai heureux de voir la fin bientôt.

Le point culminant de la campagne a vraiment été Internet et la capacité d'un électeur (s'il a pris la peine de l'utiliser) à vérifier les faits que chacun des candidats (n'importe quel candidat, pas seulement le président). Je pense que les blogueurs ont eu des discussions plus honnêtes, transparentes et plus révélatrices sur les candidats que n'importe quelle chaîne de télévision.

J'ai eu des discussions animées avec mes amis en ligne et en dehors de la campagne. Bien que je vois des remarques très méchantes et désobligeantes surgir de temps en temps, les gens avec qui je twitter et blogue me respectent et je les respecte, quel que soit le choix que nous faisons. C'est plutôt cool.

Le fait est qu'Internet, et en particulier les blogs, a apporté un visage humain à la communication moderne. Nous ne nous sommes peut-être jamais rencontrés, mais vous avez appris à me connaître grâce à mon blog. Certains sont partis, mais ceux d'entre vous qui sont restés semblent apprécier ce que je dis et j'aime le fait que je puisse partager ce que je trouve avec vous. Il y a de la confiance entre nous!

Les médias de masse ont travaillé dur pour ériger des vues déshumanisées de nos dirigeants politiques, des grandes entreprises et de nos ennemis à l'étranger. Je pense qu'il est plus facile d'être poussé à la haine quand il n'y a pas d'humain à l'autre bout. Bon nombre des caricatures que nous voyons à la télévision (et je l'admets, Youtube) sont conçues de manière à ce qu'il soit plus facile de ne pas aimer ou de manquer de respect à quelqu'un.

La réponse est bloguer

La réponse, à mon avis, est de bloguer. Je souhaite que nos dirigeants politiques bloguent (sans que leurs architectes doublent et filtrent le contenu). Je souhaite à nos chefs d'entreprise de bloguer. Je veux savoir ce qu'il y a dans la tête de ces gars chez Exxon. Je veux savoir pourquoi un article de blog critiquant une banque reste sans réponse depuis plus d'un an. Je veux savoir pourquoi les sociétés hypothécaires préfèrent saisir plutôt que refinancer les maisons de rêve de leurs clients.

Une étude récente montre que les blogs sont une ressource de confiance pour les consommateurs. Je reconnais que les entreprises n'ont pour objectif que de gagner de l'argent. Lorsque les entreprises se rendront compte que l'argent viendra réellement quand elles feront preuve d'humanité et de transparence, continueront-elles à éviter les blogs?

L'avenir, c'est bloguer

J'ai hâte, dans quelques années, de ne travailler qu'avec des entreprises qui bloguent. J'ai hâte de ne voter que pour les candidats de ce blog. J'ai hâte de soutenir les entreprises et les politiciens qui peuvent faire confiance et montrer sans vergogne leur humanité. J'espère que les blogs auront plus de poids que les publicités, ou l'argent dépensé, ou même les médias de masse.

J'espère juste que Google pourra suivre toutes les conversations!

5 Commentaires

  1. 1

    Bons points, Doug. Cette année, j'ai fait une bonne quantité de recherches en ligne avant de prendre des décisions concernant les candidats aux bureaux nationaux et locaux. J'ai trouvé une bonne quantité de ressources de blog avec des informations pour m'aider à me forger ma propre opinion. J'ai été particulièrement satisfait de la quantité d'informations disponibles sur les candidats locaux via les blogs; il y a des voix locales très passionnées qui veulent être entendues. Comme vous l'avez dit, nous n'en sommes toujours pas au point où les candidats réels bloguent, nous devons donc nous contenter des paroles de leurs partisans et détracteurs.

  2. 2

    Doug, c'est un excellent article.

    À l'heure actuelle, avec une nation coincée dans la boue des deux campagnes présidentielles, cela sonne particulièrement vrai. Je suis las que les gens croient aux rumeurs et aux insinuations sur lesquelles nos «machines politiques» modernes s'appuient ces jours-ci. Tant de gens avec qui je parle croient aux potins plutôt qu'à la recherche et apprennent les faits par eux-mêmes. Vraiment, c'est de notre faute de nous reposer si longtemps sur les médias de masse pendant si longtemps. Mais cela change, n'est-ce pas?

    Je suis reconnaissant pour la puissance d'Internet et l'autonomisation qu'il donne aux rédacteurs de blog honnêtes et intelligents qui peuvent nous ouvrir les yeux. Bien sûr, il y aura toujours des blogueurs malhonnêtes qui déforment les faits pour leurs propres agendas, mais nous prenons le bon avec le mauvais. Quoi qu'il en soit, je pense que les blogs continueront de changer la manière dont les informations, les faits et les opinions sont partagés avec et parmi le public.

    En ce qui concerne la politique, je pense que cela pourrait amener les États-Unis à évoluer de notre système politique plutôt archaïque à deux partis (extrême gauche et extrême droite) à un plus large éventail de partis politiques représentant des opinions plus modérées au milieu des extrêmes. Je dois penser qu'il y a un grand nombre d'Américains modérés qui peuvent ne pas tomber parfaitement dans les camps démocratiques ou républicains purs et durs. Jusqu'à présent, d'autres partis politiques comme les verts et les libertariens n'ont pas vraiment trouvé de voix significative, mais Internet pourrait faire la différence. Qu'est-ce que tu penses? Pourrions-nous avoir un vrai système à 2 ou 3 partis dans une douzaine d'années?

  3. 3

    C'est incroyable de voir combien de leaders ne bloguent pas. Ils doivent avoir peur de faire quelque chose de mal. Je crois que les statistiques actuelles sont d'environ 12% des entreprises du Fortune 500 ont un blog. C'est pathétique.
    J'ai hâte de voir plus de blogs d'entreprises et de chefs d'entreprise. Je pense que ce sont ces types d'actions qui les aideront à développer plus de confiance et des relations plus profondes avec les clients. Je ne sais pas pourquoi ils ne comprennent pas ça!

  4. 4

    Campagne pour «UNE MASSE TRANSPARENTE» DES MÉDIAS?

    Dans la ruée vers des profits sensationnels et plus importants, nous nous sommes habitués à déformer la réalité.

    Nous vous présentons quelques faits négatifs qui ne nous concernent pas et nous luttons contre cela!

    1. La présentation, avec régularité dans les reportages, des aspects négatifs, subjectivement commentés, prenant parti ou sententieux.
    2. La viciation de l'image roumaine dans le monde par le ressentiment d'une opinion non autorisée qui marque une nation entière après un comportement individuel de certains Roumains, ou même pire, de certains Rromi (Gipsy) qui ont des problèmes avec la loi.
    3. Répéter les mêmes nouvelles négatives dans une période plus ou moins longue.
    4. La généralisation périodique des irrégularités, comme être une règle à suivre ou une caractéristique nationale.
    5. Prise en charge d'informations non contrôlées de personnes qui ont un intérêt et sont subordonnées au triangle corrompu? homme politique? homme d'affaire ? représentant des médias de masse, qui détournent l'attention des véritables causes des événements.
    6. On voit souvent comment les émissions non professionnelles ont pour protagonistes des personnages, des citoyens qui ont des problèmes avec la loi, un vocabulaire trivial, où sont révélées des informations liées à la vie privée ou à des procès. Nous vous prévenons que justice ne peut se faire avec la télévision et ni influencer le déroulement d'une enquête par toutes sortes de manœuvres ou de détournements qui prétendent qu'il s'agit d'une enquête journalistique. Nous nous demandons sur de bonnes raisons, si les médias de masse n'ont pas développé son capitalisme client.
    7. S'abstenir de tenter de sous-apprécier les instituts d'État, d'encourager l'anarchie et les groupes d'intérêts spéciaux qui ont pour but la destruction de la force et de l'autorité de l'État national roumain en tant que droit et État démocratique.
    8. Comme nous le savons, la loi fondamentale de l'État, la Constitution roumaine, affirme clairement à l'article 30, paragraphe 6: «la liberté d'expression ne peut porter atteinte à la dignité, à l'honneur, à la vie privée de la personne et ni au droit de soi-même d'imaginer ?; paragraphe 7:? sont interdites par la loi la diffamation du pays et de la nation, l'incitation à l'acte d'agression, à la haine nationale, raciale, de classe ou de religion, l'incitation à la discrimination, à la
    séparatisme à la violence publique, aussi les manifestations obscènes, qui contreviennent au bon comportement ?. Toujours à l'article 31, paragraphe 3, affirme que «le droit à l'information ne peut porter atteinte aux mesures de protection des jeunes ou à la sécurité nationale».
    9. Dans ce contexte, nous proposons de constituer un organisme doté d'une autorité juridique «Conseil national contre la manipulation», comme l'actuel, dénommé «Conseil national pour la non-preuve de la discrimination», qui aura pour but de décourager les médias, imaginer et idéologiquement. guerre, pour interdire l'ivresse de l'opinion publique par la désinformation, mais aussi la sur-information.
    10. Nous nous adressons au Président roumain, M. Traian Basescu, pour appliquer les prérogatives constitutionnelles, en mentionnant le paragraphe 30 de l'article 5, qui stipule que:? La loi peut imposer aux médias l'obligation de rendre publique la source de financement?.

    Le Parlement aura une grande responsabilité pour modifier et compléter la loi sur la protection de l'information, en consultant «la société civile et universitaire».

    L'opinion des personnes intéressées par cette campagne sera publiée en Roumanie et à l'étranger.

    Président de MASS COMMUNICATION POWER
    Mihail Geogevici

Que pensez-vous?

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..