Les mauvaises infographies détruisent-elles votre marketing? #BWELA

rapport de flux de mauvaise infographie

Site Web de Tom WebsterTom Webster's la conférence de ce matin à BlogWorld Expo était géniale… mais ceux d'entre nous dans l'industrie du contenu ont vraiment pris un coup de main. Tom est un statisticien et prend son métier très au sérieux… alors quand il voit l'assaut des infographies sur le Web émettre de mauvaises hypothèses sur des données incomplètes, il les dénote comme digne de foi.

Le problème de Tom est que les infographies sont utilisées pour livrer contenu et les gens les forcent - parfois à une date limite. Tom ne pense pas qu'ils soient utilisés pour leur objectif principal - diffuser des données dans un format graphique facile à digérer. (Remarque: je n'ai pas enregistré ou pris trop de notes pendant la keynote, j'espère donc que mon message ici représente son message de manière cohérente).

Un exemple que Tom a fourni était l'infographie ci-dessous… où l'artiste a pris la liberté d'échanger les tailles (aïe). Non seulement cela, il y a tellement d'autres variables impliquées que l'infographie n'a littéralement aucun sens:

rapport de flux de mauvaise infographie

Quelqu'un remet-il cela en question?

Je ne suis pas nécessairement en désaccord avec Tom concernant la qualité et la profondeur des données, la causalité et la corrélation, et les images résultantes fournies par les infographies. Mais je suis offensé que ce soit en quelque sorte un mauvais service lorsque les fournisseurs de contenu diffusent ces informations. Une infographie qui fournit des données sur timing des médias sociaux ne devrait jamais être vu? Hogwash.

Une infographie sur le timing des médias sociaux sensibilise au fait que le timing de vos tweets pourriez avoir un impact sur le niveau de participation aux médias sociaux ou pourrait maximiser le public que vous atteignez. À mon avis, si infographie créative nous rendent un mauvais service, alors analytique les applications doivent être un pur mal. Toutes les données fournies dans analytique nécessite un examen minutieux et des recherches plus approfondies pour trouver des opportunités d'améliorer vos performances marketing en ligne.

Tom a déclaré:

Les données sur les réseaux sociaux ne sont pas très utiles pour fournir des réponses, mais pour apprendre à poser de meilleures questions.

Et si Tom retournait sa propre citation:

Infographies ne sont pas doués pour fournir des réponses, mais infographies sont parfaits pour apprendre à poser de meilleures questions

Oserais-je dire qu'une mauvaise infographie peut en fait être plus productif qu'une grande, car elle soulève ce type de questions et de conversations. Mon dernier article de blog l'a souligné… où une infographie sur Youtube tuant la télévision a été remis en question.

Je soupçonne que mes followers sont beaucoup plus sophistiqués que Tom ne le pense. Nous ne sommes pas des statisticiens, mais nous ne prenons pas non plus toutes les infographies que nous considérons comme des faits. Tom a mentionné que les producteurs de contenu doivent faire leurs propres devoirs et produire des infographies de qualité plutôt que de compter sur les autres. Je ne suis pas d'accord. Je crois que la distribution et la discussion de (soi-disant) mauvaises infographies ont intérêt à susciter la discussion.

Le fardeau n'appartient pas aux producteurs de contenu, il incombe à l'agent de commercialisation de faire ses devoirs. Les infographies ne tuent pas les stratégies marketing, contrairement aux spécialistes du marketing.

3 Commentaires

  1. 1

    Thanks for attending my session, Douglas – and for your question after my talk. I certainly don’t underestimate the sophistication of your audience!  Infographics can be wonderful, and essential – the 5 minutes I spent on Florence Nightingale hopefully conveyed that – but man, are bad infographics running rampant right now. I’m delighted to have started the conversation – and pleased that you are continuing it.

    • 2

      Thanks Tom! It was a great talk and… I WILL be more tenacious in my criticisms of bad infographics because of it.  As well, I’ll definitely warn my audience when it’s conclusions that could get them in trouble!

  2. 3

    Now that marketers have caught on to the “link bait” opportunities of infographics, it seems like you can’t go a day without seeing a new one. Some are great and others are terrible.  I believe that when it comes to creating any kind of content (including infographics) if it’s not of good quality, don’t even bother.  

Que pensez-vous?

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..