5 raisons de NE PAS télécharger votre musique ou vos vidéos à un tiers

Conditions d'utilisation maléfiquesCombien d’entre vous lisez les «Conditions d’utilisation»? Si vous fournissez du contenu via un tiers, vous voudrez peut-être le repenser. Il y a de fortes chances qu'ils aient des droits complets et libres de droits pour gérer et distribuer votre contenu sans jamais vous en dédommager. Si vous allez avoir la peine de couper une vidéo, un mp3, un podcast, etc…. dépensez l'argent et hébergez-le vous-même. De cette façon, vous n'avez pas à accepter certaines de ces conditions d'utilisation bizarres qui permettront à une grande entreprise de gagner encore PLUS d'argent avec votre contenu.

Si vous mettez en ligne une vidéo sur Youtube et que Youtube en obtient un million de visites… il vous suffit de mettre de l'argent dans leur poche! Pourquoi ferais-tu ça?

  • Youtube - vous accordez par la présente à Youtube une licence mondiale, non exclusive, libre de droits, sous-licenciable et transférable pour utiliser, reproduire, distribuer, préparer des œuvres dérivées, afficher et exécuter les soumissions d'utilisateur en relation avec le site Web Youtube et Youtube (et son successeur), y compris, sans s'y limiter, la promotion et la redistribution d'une partie ou de la totalité du site Web Youtube (et des œuvres dérivées de celui-ci) dans tous les formats de médias et via tous les canaux de médias.
  • Google - vous dirigez et autorisez Google vers et accordez à Google un droit et une licence libres de droits et non exclusifs pour héberger, mettre en cache, acheminer, transmettre, stocker, copier, modifier, distribuer, exécuter, afficher, reformater, extrait, faciliter la vente ou la location de copies, analyser et créer des algorithmes basés sur le contenu autorisé afin (i) d'héberger le contenu autorisé sur les serveurs de Google, (ii) d'indexer le contenu autorisé; (iii) afficher, exécuter et distribuer le contenu autorisé
  • MySpace - En affichant ou en publiant («publiant») tout contenu sur ou via les services MySpace, vous accordez par la présente à MySpace.com une licence limitée pour utiliser, modifier, exécuter publiquement, afficher publiquement, reproduire et distribuer ce contenu uniquement sur et via les services MySpace.
  • FLURL - Vous accordez par la présente au Service une licence non exclusive pour publier, commercialiser, vendre, concéder sous licence, exploiter et utiliser de quelque manière que ce soit tous les éléments fournis au Service, au Site Web et / ou utilisés de quelque manière que ce soit avec le Service, y compris mais limité à la musique, les photographies, le matériel littéraire, l'art, les noms, les titres et logos, les marques déposées et toute autre propriété intellectuelle. Vous ne serez pas rémunéré pour les téléchargements ou tout autre matériel fourni au Service.
  • DropShots - DropShots est, sauf indication contraire, le propriétaire de tous les droits d'auteur et de base de données sur le Service et son contenu. Vous ne pouvez pas publier, distribuer, extraire, réutiliser ou reproduire un tel contenu sous quelque forme matérielle que ce soit (y compris la photocopie ou le stockage sur tout support par voie électronique) autrement que conformément à la licence d'utilisation limitée énoncée dans notre avis de droit d'auteur.

Arrêtez de donner votre contenu gratuitement! Les grandes entreprises promettent de ne JAMAIS utiliser votre contenu au-delà de la distribution via le site Web. Les grandes entreprises fourniront une compensation si elles utilisent votre contenu en dehors du site. Et les grandes entreprises vous permettront également de continuer à POSSÉDER votre contenu, même après avoir quitté leur service.

Lisez les conditions d'utilisation!

11 Commentaires

  1. 1
  2. 2

    Salut Duane,

    J'obtiens actuellement 500 erreurs de script sur leur site…
    Je vérifierai les conditions d'utilisation lors de leur sauvegarde. Je ne suis pas un avocat - j'ai simplement observé de nombreux articles et discussions parlant de ces agrégateurs de contenu qui désinformaient vraiment leurs utilisateurs sur qui `` possède '' le contenu, comment il peut être utilisé et si le fournisseur de contenu pourrait ou non être indemnisé. l'utilisation.

    Doug

  3. 3

    Très bon message, Doug.
    Surtout en tenant compte du fait que même l'hébergement Rich Media ne coûte plus un bras et une jambe… (Ici, je peux recommander Temple des médias auquel je suis passé après avoir été fidèle à mon fournisseur de serveur d'origine pendant environ 5 ans. Ils ont une très grande satisfaction de la clientèle et j'ai été étonné de la vitesse à laquelle ils répondent aux e-mails de clients non geek. (Et non, je ne suis pas employé par eux…)

    Une autre raison pour laquelle vous n'hébergez pas votre propre contenu sur un tiers est que vous ne savez jamais comment ils modifient leurs politiques à l'avenir - eh bien, ou vous ne savez jamais comment vous changez le vôtre… (Imaginez que vous fassiez une vidéo / chanson cool que vous mettez en ligne, et une institution de marketing veut vous l'acheter - vous ne pouvez pas le vendre une fois que vous avez accepté les conditions que Doug a énoncées ...)
    Alors: hébergez-vous. Soyez heureux. Sois créatif.

    Et en guise de fiche, voici quelques vidéos que j'ai tournées.

  4. 4

    Salut Doug,

    Je voulais juste faire une remarque rapide sur votre article. Félicitations à vous pour avoir encouragé les artistes à envisager de soumettre leurs médias à un hôte / distributeur tiers. En effet, trop de créatifs ne prennent pas en compte les aspects commerciaux et juridiques de l'industrie du divertissement et de la propriété intellectuelle, et il peut être facile pour les personnes opportunistes - qu'il s'agisse de gestionnaires, d'agents, de maisons de disques (grandes ou petites) ou d'exploitants de sites Web. profitez de ceux qui manquent de sens des affaires ou d'une compréhension de base de la législation américaine sur le droit d'auteur.

    Cela étant dit, les éditeurs et distributeurs tiers n'ont d'autre choix que d'exiger que les titulaires de droits d'auteur accordent au tiers un non exclusif licence à certains droits du titulaire du droit d'auteur (l'artiste), entre autresles droits de reproduire, distribuer et afficher publiquement le matériel protégé par le droit d'auteur. Dans le cas contraire, l'éditeur tiers est soumis à la responsabilité en cas de violation du droit d'auteur. C'est pourquoi le langage dans les conditions d'utilisation susmentionnées est si similaire (et notre site Web ne fait certainement pas exception).

    Si un éditeur tiers recherche un exclusif licence, alors c'est suspect, et ce service devrait probablement être évité, selon les circonstances.

    Cordialement,

    James Anderson
    Membre gérant
    Esprit de Radio LLC

  5. 5
  6. 6

    Veuillez nous dire de quelles grandes entreprises vous parlez à la fin de votre message! Vous me laissez pendre! J'aimerais conserver tous les droits sur ma musique, mais je suis obligé d'utiliser certains médiums pour le simple fait que c'est là que se trouve le public.

    Il se trouve que je pense que les sites d'architecture sociale, les VRAIS, tels que tribe.net sont des terrains propices à la dispersion des médias contrôlée par les artistes. À ce stade, celui-ci n'a pas de capacités d'hébergement de musique, mais il autorise des liens intégrés vers des sites de contenu comme YouTube. J'ai un compte MySpace qui est lié à SnowCap, dans lequel je peux fixer le prix de la chanson, qu'ils balisent ensuite. Je n'ai fait que jouer avec et j'ai besoin de plus de visibilité, alors je dois envisager d'accueillir mon travail ailleurs. Les grands sites semblent être au bord de la saturation et totalement inclinés vers la vidéo sur le son uniquement.

  7. 7

    Salut Timothy,

    Toutes les grandes entreprises ont réorganisé leurs conditions d'utilisation et continuent de le faire de manière continue. Cela nécessiterait un examen continu. J'avertis seulement les gens qu'ils doivent revoir toutes les conditions d'utilisation avant de télécharger tout ce qu'ils «pensent» posséder. Je détesterais voir quelqu'un perdre les droits sur sa musique ou sa vidéo simplement en le téléchargeant sur un serveur… où quelqu'un d'autre peut en tirer un profit!

    Salutations,
    Doug

  8. 8

    Voici une alternative Kiqlo valide
    Kiqlo n'est pas intéressé par l'obtention des droits sur votre contenu. Kiqlo vous permet de vendre votre contenu tout en conservant vos droits d'auteur. Vous pouvez le télécharger gratuitement, le vendre gratuitement et Kiqlo n'enlève rien. C'est vrai! Pas de prise!
    Vous pouvez télécharger, télécharger sans connexion. Si vous voulez vendre, vous devez être connecté. C'est un nouveau concept mais c'est exactement dans ce but.

    Kiqlo

  9. 9

    Faites-nous savoir ce que vous pensez de Ourstage.com. Ma femme et moi sommes tous deux auteurs-compositeurs et nous avons placé pas mal de chansons sur leur site. Les premiers jours, nous avons été placés dans le top 10 avec quelques-uns allant même au numéro un dans notre région et après 4 à 5 jours, toutes nos chansons tombent en bas ou au milieu des notes et le vote de nos chansons ne le fait pas. avoir un sens pour l'un ou l'autre de nous ?? Ils affirment que tous les droits restent les nôtres et que toutes les ventes iront à notre compte paypal, mais jusqu'à présent, nous n'avons pas fait un sou avec nos chansons publiées. Sommes-nous emmenés faire un tour? J'ai lu la plupart des accords, mais pas tous. J'ass-u-med que tout était en hausse, mais après avoir lu vos cinq raisons, je ne suis pas si sûr?

    Merci pour votre blog. Passez une bonne journée et puissiez-vous ressentir les bénédictions de ce que la vie et l'amour ont pour vous au quotidien.

    En son nom béni,

    Marvin Patton

  10. 10

    D'un autre côté, ne téléchargez votre musique nulle part et soyez anonyme pour le reste de votre vie!

    Oui, lisez toujours les termes et conditions (vous feriez trop confiance pour ne pas le faire) et la plupart du temps, ils ne seront pas abusés.
    Je pense que c'est une question de donner un peu pour en avoir un peu, vous ne pouvez pas vous attendre à une exposition sans vous exposer (excusez l'expression) Je suis un compositeur qui écrit pour la télévision / film, j'arrive à en vivre décemment et je ne le ferais pas avoir une chance en enfer si je n'avais pas fait confiance aux gens pour ne pas abuser de la foi en eux que j'avais mise en leur donnant ma musique. (et je dois encore faire ça tout le temps, sinon le travail se tarirait)
    Le plus grand abus de ma musique est survenu après que ma musique ait été diffusée à la télévision puis mise en vente officiellement sur iTunes, etc., quelqu'un a décidé de l'acheter puis de la mettre sur un site de fans de l'émission télévisée dont elle provenait, en téléchargement gratuit.

    Je suis payé par youtube lorsque ma musique est jouée parce que c'est la vraie façon dont cela fonctionne, pas comme le dit l'article (je suis membre d'une société de collecte qui s'en assure) PRS

    Alors ne soyez pas rebutés par cet article.

  11. 11

    Pensez-vous que les gens vont affluer vers votre site dans la partie arrière d'Internet pour voir quelques vidéos? Les gens vont sur Youtube et d'autres sites parce qu'ils sont populaires et que les gens sont beaucoup plus susceptibles de voir leur contenu. Je dirais qu'un bon 80% + de la population de téléverseurs ne se soucie pas de savoir s'ils l'utilisent ou non de toute façon, je sais que non. Bien sûr, ils obtiennent des visites gratuites sur leur site, mais c'est leur affaire. Vous ne les téléchargeriez pas s'ils n'obtenaient pas de hits. La seule façon d'acheter un site et d'obtenir un droit d'auteur sur votre contenu est si vous êtes un groupe bien connu et populaire qui produit beaucoup de vidéos et / ou d'images. Sinon, vous ne faites que jouer votre propre cor et essayez d'être important.

    3/10

Que pensez-vous?

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..